Pourquoi vous avez tort de ne rien déléguer

Pourquoi déléguer

Le gain de temps, c’est mon dada : l’optimisation, l’automatisation, la délégation. Ces trois composantes sont la clé pour développer son business autant en ligne qu’offline. Cet article sera exclusivement dédié à la délégation, si vous suivez un peu le blog, vous avez dû remarquer que j’en parlais de temps en temps. Si vous avez manqué mon ebook gratuit de 27 pages dédié sur le sujet ou encore mon opinion sur UpWork, n’en perdez pas une miette 😉

Travailler sur Internet est une chance. Que vous soyez graphiste, référenceur, développeur, éditeur, blogueur, community manager… vous pouvez considérablement optimiser votre temps de travail en le divisant par deux (voire plus), si l’envie vous dit. Tout est déléguable, mais attention : il ne faut pas déléguer n’importe quoi à n’importe qui.

A vouloir tout faire, on est rapidement limitéDans la mesure où l’on peut trouver sur Internet tout type de profil dans tous les domaines du web et pas que, il n’est pas compliqué de trouver en quelques recherches la personne qui sera dans la mesure d’effectuer les tâches que vous effectuez régulièrement à un taux horaire inférieur.

Cela nous amène à nous poser cette question :

Pourquoi essayer de combler au maximum ses journées de travail quand on peut tout déléguer (ou presque) et simplement se focaliser sur l’acquisition de clients ?

Un cas concret

L’équation est simple : en déléguant, on trouve bien plus de temps pour améliorer son offre, mieux satisfaire ses clients et en trouver toujours plus, cela se traduit naturellement en plus de ventes.

Voici une petite comparaison pour quelqu’un qui touche un taux horaire de 25 euros (sans compter les taxes).

Cas A : Géraldine travaille seule

  • Géraldine8 heures par jour pour les tâches des clients
  • 1 heure de contact avec les clients et prospects
  • 1 heure de veille
  • Bénéfices de la journée : 8 x 25 = 200 €

Géraldine travaille dur, en moyenne 10 heures par jour et elle touche un revenu de 200 euros. Elle ne peut pas avoir plus de clients étant donné que ses journées sont déjà très chargées et elle ne peut pas non plus développer son activité à plus grande échelle.

Cas B : Jean-Marc délègue ses tâches

Jean-MarcGrâce à son temps libre, Jean-Marc a pu se concentrer sur l’acquisition de clients, l’amélioration de son offre, la communication et le marketing, il dispose ainsi de 3 fois plus de clients.

  • 30 minutes par jour pour expliquer les tâches à ses assistants et vérifier le travail effectué
  • 2 heures et demi de contact avec les clients et prospects
  • 2 heures pour la veille, la communication…

Jean-Marc rémunère ses 3 employés 10 euros de l’heure.

  • Dépenses : 8 x 3 x 10 = 240 €
  • Revenus : 24 x 25 = 600 €
  • Bénéfices de la journée : 600 – 240 = 360 €

En gros, Géraldine travaille 2 fois plus que Jean-Marc pour gagner 160 € de moins. De plus, Jean-Marc dispose de 2 fois plus de temps pour effectuer sa veille, échanger avec d’autres professionnels, affiner sa stratégie, agrandir sa base de prospects…

Vous êtes libre de choisir votre camp, pour ma part le choix n’est pas difficile 😉

Mon expérience

C'est ce qu'on appelle être débordé !Quand j’ai sérieusement commencé l’édition et la monétisation de sites durant mon Master, j’effectuais alors toutes les tâches que j’avais à réaliser par moi-même : création de sites, design de logos, rédaction de contenus, présence sociale, référencement…

Bien entendu je n’excellais pas dans tous ces domaines et cela me prenait beaucoup de temps pour développer efficacement mon réseau. J’ai finalement passé la barre des 1 000 euros avec Adsense, mais en charbonnant.

A force de réaliser toujours les même tâches, surtout pour le référencement qui était la chose qui me prenait le plus de temps, j’ai rapidement réalisé que j’étais limité avec ce modèle.

J’ai ainsi commencé à déléguer des choses simples : réalisation de logos, rédaction de textes pour le référencement, acquisition de fans… et je suis petit à petit passé à la vitesse supérieure pour arriver aujourd’hui à déléguer +/- 90 % de mon travail. Les dépenses sont importantes mais les revenus le sont bien plus, et c’est ça ce qui compte le plus.

Peu importe si vous avez à dépenser plusieurs milliers d’euros tous les mois si en retour vous touchez le double ou plus. Focalisez vous sur les bénéfices, pas les dépenses !

Les plateformes pour déléguer vos tâches :

Déléguez vos tâches


Alors, toujours retissant à déléguer ? 😉

Dernière MAJ : le 11 octobre 2016

Guide Productivité à Télécharger Gratuitement

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

17 commentaires à lire :

  1. Samuel
    9 décembre 2013 à 17 h 29 min #

    Je ne peux que te plussoyer, notamment sur la création de logos 😉

    C’est vrai qu’aujourd’hui je serais presque tenté de dire qu’un freelance qui n’a pas de sous-traitants ça n’est pas normal. Après dès qu’on est sur des choses liées à l’expertise, la connaissance c’est peut-être plus difficile. Si on n’a pas envie de créer des formations, ebooks, etc pour les vendre, on ne peut pas forcément déléguer beaucoup.

    Parfois c’est aussi le relationnel avec les clients qui bloque: tu les mets en relation avec le partenaire qui gère ce qu’ils veulent savoir, mais ils insistent pour traiter avec toi même si tu leur expliques que c’est cette personne qui a la réponse à leur question. Mais dans ce cas là, comme une relation privilégiée ça vaut de l’or, ça se paye plus cher 🙂

    • Maximilien Labadie
      10 décembre 2013 à 3 h 07 min #

      En effet, être freelance en France à ce jour et proposer des tarifs compétitifs, sans l’aide de sous-traitants relève de l’impossible ou on n’en est pas très loin.

      Pour le relationnel, oui certains vont jusqu’à déléguer la gestion des emails. Je pense que cela présente un vrai plus si c’est bien appliqué et rien n’empêche de laisser l’assistant traiter les emails simples (partenariats, échange de liens, invitations, pubs, hébergements…) et de laisser les emails ayant des questions techniques.

  2. Julio Potier
    9 décembre 2013 à 18 h 51 min #

    Hello Maximilien, comment vas-tu ?

    Je pense que les calculs sont totalement biaisés, celà ne fonctionne pas comme sur le papier, malheureusement.

    Déjà compter 25€ de l’heure, tu es salarié ? C’est donc un brut ?

    Si tu es à ton compte et que tu fais 25€ de l’heure, c’est le moment de faire les vrais calculs et t’apercevoir que sous la barre de 40/50€ tu va manger des pâtes un long moment.

    Rémunérer les gens 10€ de l’heure pour le même travail que toi, c’est de l’exploitation non ?
    Je dis “le même travail” car comme toi, il rapportent chacun 8×25€. Autant qu’ils se mettent à leur compte pour faire ça !

    Tu comptes donc gagner 200€ par jour avec 8 h, donc 200*5jours*4semaines=4000€ brut(SALARIE) ou NET(A.E.) ou HT(EURL), déjà une belle somme, en AE tu fais ton quota en 8 mois, BIM.

    Le second personnage gagne lui 360€ en exploitant 3 personnes pour un tarif 2.5 fois moins cher et qui rapportent pourtant autant que lui.
    Il gagne donc 360*5*4 = 7200€ par mois (brut, net, ht), en AE tu pètes ton quato au 4ème mois. BAM
    Au passage, ce mec est balaise car en 30 minutes il va donner des instructions à 3 personnes + vérifier leur taf, cela fait 5mn d’explications par personne et 5 mn de vérification par personne. BOUM

    Aussi, compter que chaque heure passée te rapporte de l’argent est une utopie sauf en salarié, donc on parle d’un salarié ou pas ? Si oui, il ne délégue pas ! Donc on parle d’un AE, EURL, bref un indépendant !

    Jamais toutes tes heures te rapportent. Tu sais qu’il te faut augmenter le tarif horaire et n pas compter toutes les heures.

    Peut etre que ces 25€ sont effectivement 50€ en ne comptant qu’une heure sur 2, mais ce n’est pas explicite dans ce cas.

    Déléguer ok, mais à un tarif agréable, et pas 1600 (brut, net, HT) par mois pour le taf que tu fais et qui te rapporte 7200 …

    Qu’en penses-tu ?

    • Maximilien Labadie
      10 décembre 2013 à 2 h 51 min #

      Salut Julio !

      Merci pour ton intervention très pertinente, je m’y attendais un peu ^_^ En fait je suis tout à fait d’accord avec toi, mais ce n’était pas le point où je voulais en venir. J’ai essayé de faire une formule très simple pour que ce soit le plus compréhensible de tous (sans inclure les taxes, le type de structure, le type d’employé, etc), ça serait trop complexe et long pour que ce soit adapté pour tous.

      Je ne l’ai pas précisé et je l’aurais dû car je dois reconnaître que c’est assez ambigu, je comptais les revenus après déduction de taxes et tous autres frais et pour les dépenses en assistants de Jean-Marc, elles sont également tout inclus. Pour les 25 euros horaire, je voyais cela plutôt en valeur ajoutée moyenne : par exemple une heure de travail peut autant rapporter dans ce cas 40 euros (pour une heure très productive) que 10 euros (pour une heure pas très productive).

      J’avoue que mon exemple est un peu bidon et qu’il ne correspond pas vraiment à la réalité en France, mais l’idée est là. On pourrait très bien doubler ou tripler le taux horaire et doubler/tripler les dépenses, la conclusion serait la même.

      Je ne faisais pas référence à des salariés en France mais à des employés virtuels que tu peux trouver sur oDesk, Elance ou ailleurs. Et je rejoins complétement Samuel sur le fait qu’une expertise ou une connaissance très spécifique ne peut pas être déléguée. Un consultant payé pour former son client via Skype, par exemple un référenceur, ou encore un consultant en sécurité Wordpress 🙂 , ne pourra certainement pas le déléguer.

      Mais si le consultant SEO propose également des prestations de netlinking, il peut très bien faire appel aux services d’un rédacteur web et d’un netlinker (qui ira déposer les articles, placer les liens, etc), à un taux horaire bien supérieur au sien. Pour le consultant Wordpress qui propose également des services clé en main, il peut très bien déléguer des tâches redondantes telles que l’installation et la configuration de plugins Wordpress, la traduction de thème…

      Bonne soirée (même si il est un peu tard maintenant 😉 ) !

    • Julio Potier
      10 décembre 2013 à 9 h 03 min #

      “Je ne faisais pas référence à des salariés en France mais à des employés virtuels que tu peux trouver sur oDesk”
      On dirait que tu es pr^t à dire “des ptits chinois dans une cave” hahaha Ces gens là ne devraient pas bosser 8h pour 80€/jour après déduction de taxes dans tous les cas.
      Mais je comprends l’idée globale bien sûr, le fait de déléguer ne nous fait pas forcément juste dépenser une rémunération, mais apporte du temps libre de plus qui peut lui être mieux utilisé.
      Bye 🙂

  3. Morgan
    10 décembre 2013 à 2 h 00 min #

    Attention à bien calculer et ce notamment pour les auto entrepreneurs qui en plus d’etre plafonnés ne peuvent deduire la sous traitance de leur CA et paient donc des charges sur des depenses… Le modele n’esy pas viable pour tous les business ni tous les status. Il faut du moins y aller avec parcimonie et avoir une bonne strategie.

  4. Morgan
    10 décembre 2013 à 2 h 04 min #

    Je rejoins entierement Julio pour le coup ! Meme s’il utilise trop de bim badabim bim bada bada BOUM !
    Apres ca depend aussi du pays de residence 🙂

    • Maximilien Labadie
      10 décembre 2013 à 3 h 08 min #

      haha effectivement, je viens de lui répondre 😉

  5. InvestMan
    12 décembre 2013 à 19 h 23 min #

    Article très intéressant. Il est vrai Julio et Morgan que le modèle ne peut pas forcément s’appliquer dans tous les cas et vous reprenez le bon exemple de l’auto entreprise. Maintenant, quand on revoit toute sa stratégie et qu’on se rend compte qu’il est possible d’appliquer ce modèle, en déduisant des charges sous une autre forme juridique, dans ces conditions, ça devrait encourager à changer de statut et à viser plus gros en ouvrant une Entreprise Personnelle, une EURL ou autre. Est-il préférable de rester en auto entrepreneur ou bien de miser sur une autre formule ? Là est la question, mais après ça va dépendre d’énormément de critères…

  6. Julio Potier
    12 décembre 2013 à 21 h 06 min #

    @investman : En autoentrepreneur tu ne va pas déléguer car c’est toi qui va supporter les taxes.

    • InvestMan
      13 décembre 2013 à 16 h 43 min #

      Oui, j’ai bien compris que les charges vont être supportées par l’auto entrepreneur et je suis bien placé pour le savoir puisque je suis dans cette situation. Cependant, si on se rend compte qu’on peut déléguer et gagner beaucoup plus, le changement de statut juridique peut être une solution adéquate.

  7. Franck
    24 décembre 2013 à 10 h 08 min #

    C’est vrai que tes calculs sont plutôt simples, en approfondissant un peu c’est beaucoup plus compliqué je pense si l’on prend en compte le statut du business en question et tous les petits détails de calcul.
    En revanche, il faut dire que déléguer permet justement que le travail soit bien fait par quelqu’un de spécialisé (je prend ton exemple qui n’est pas fort dans tous les domaines, mais c’est le cas pour tout le monde à vrai dire). Cela permet donc d’obtenir un travail plus ou moins de qualité sur toutes les tâches relative à notre business, c’est une valeur ajoutée à ne pas négligé. Surtout qu’en déléguant avec une bonne stratégie, la qualité est présente, mais le temps pour améliorer le business est encore plus présent.
    J’ai bien aimé la réflexion que tu as apporté par ton article!
    Bonne fêtes à tous!

  8. Christopher
    16 janvier 2014 à 22 h 00 min #

    Bonjour Maximilien,

    En réalité, je te suis réellement dans tes propos et je pense aussi qu’il n’est pas possible de tout faire soi même.
    Cependant, ce n’est pas facile de déléguer et comme tu l’as dit cela devient vite cher !! et quand tu ne sais pas si tu vas pouvoir en revoir la couleur ce n’est pas si facile que ça.
    Je serai quand même intéressé pour déléguer mes textes dans le cadre d’inscription dans des annuaires.
    As tu des astuces à me donner pour cela ?

    Merci

    • Maximilien Labadie
      18 janvier 2014 à 10 h 30 min #

      Salut Christopher,

      En effet, je pense que la délégation est quasi indispensable à un moment donné. Je pense notamment :

      – aux tâches toutes simples qui peuvent facilement être déléguées à un assistant (par exemple via oDesk, Elance, TimeSvr ou encore Amazon Mechanical Turk)

      – et aux tâches techniques et complexes pour lesquelles on n’a pas les compétences requises

      Si c’est bien délégué et à la bonne personne, pas au premier venu, il n’y a pas de raison que cela ne soit pas productif 😉

      En ce qui concerne la rédaction de textes pour le référencement, par exemple pour des soumissions annuaires, tu peux soit :

      – trouver un rédacteur (via une plateforme de rédaction de contenu type Textbroker, Textmaster… ou une plateforme d’outsourcing type oDesk, Elance…) qui t’enverra les textes pour que tu puisses ensuite faire les soumissions toi-même sur les annuaires

      – trouver un rédacteur / submitter qui pourra se charger des deux étapes de rédaction et de soumission. La tu peux soit faire appel à quelqu’un sur une plateforme d’outsourcing, soit faire appel à un netlinker français spécialisé.

      Pour ma part, je fais un petit peu de tout, tout dépend des spots. Si tu recherches un netlinker sérieux et pas trop cher, je peux bien t’en conseiller un ou deux !

  9. Christopher
    18 janvier 2014 à 12 h 41 min #

    Bonjour Maximilien,

    Merci de tes réponses, j’aime bien tes plateforme d’outsourcing, par contre peuvent-ils écrire français ?
    Sinon je veux bien que tu me communiques tes 2/3 contacts 🙂

    Tu as mon mail, ou via mon site 😉
    Bonne journée

  10. Maya
    21 janvier 2015 à 10 h 30 min #

    Bonjour à Tous ,

    Merci Maximilien pour ce partage .

    Il existe plusieurs outils qui permettent de déléguer les tâches à faibles valeurs ajoutées et gagner plus de temps sans beaucoup dépenser .

    Faire appel à un service d’assistant privé à distance par exemple vous permettra d’avoir un assistant personnel ou / et un assistant webmarketing pas cher !

    Vous aurez ainsi une équipe compétente riche de ses expériences passées et de ses missions variées .

    Merci et excellente journée à vous !

  11. Abhishek
    1 juillet 2016 à 6 h 53 min #

    Be careful to calculate and especially for auto entrepreneurs who besides being capped can deduct the outsourcing of their turnover and hence pay charges on expenses ..There are several tools to delegate tasks with low added value and gain more time without spending much.

Que penses-tu de l'article ?

Je souhaite recevoir les meilleurs conseils et astuces de Web & SEO


8aa69045823316448052742935659f07~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match