Bing va intégrer 5 fois plus de contenus de Facebook

Le point sur le marché des moteurs de recherche

On parle souvent de Google… normal c’est le moteur de recherche par excellence, n°1 mondial et très apprécié des français, avec ses quelques 36,3 millions de visiteurs uniques juste en France en 2012, soit environ 90 % des parts de marché. Les autres moteurs se grignotent les restes, avec Ask en tête (7 millions de visiteurs uniques), suivi de près par Bing (5,8 millions) et Voila (5,2 millions).

Aux États-Unis, les autres moteurs que Google sont un peu plus utilisés mais Big G reste quand même le favori avec ses 86,3 % des parts de marché. Il est suivi de Bing avec 7,3 % de parts de marché, Yahoo 3,1 % et Ask 0,8 %, pour le mois de Janvier 2013.

Parts de marché du Top 3 des moteurs de recherche aux USA de 2011 à 2013

Google, Bing et Yahoo

Bref… c’était la petite parenthèse stats, pour dire que Bing et Yahoo sont dans une assez mauvaise passe. Ce n’est pas nouveau, mais ils ont particulièrement perdu des parts de marché au cours de l’année 2012, surtout aux USA :

  • Janvier 2011 : Google (65,6 %), Yahoo! (16,1 %), Bing (13,1 %)
  • Janvier 2012 : Google (66,2 %), Yahoo! (14,1%), Bing (15,2%)
  • Janvier 2013 : Google (86,3 %), Yahoo! (3,1 %), Bing (7,3 %)

La réponse de Bing : intégrer plus de contenus sociaux

Bing et Facebook

Bing ne souhaite pas connaître le même sort que les autres moteurs de recherche et semble vouloir réagir à toutes les évolutions majeures qu’entreprend Google. Pour cela, Bing compte adopter une stratégie plus sociale que Google, en intégrant 5 fois plus de contenus venant de Facebook (source).

Bing avait déjà intégré une barre sociale à son moteur l’année dernière, celle-ci incluait des contenus postés par vos amis, mais ces contenus n’avaient jamais empiété sur les résultats naturels du moteur. Depuis l’apparition de cette barre sociale, Bing y a apporté de nombreuses mises à jour, dont des contenus venant d’autres réseaux sociaux, tels que Twitter, Google+, Quora, Klout et FourSquare.

Résultats de recherche sur Bing

Résultats de recherche sur Bing

Lors de la conférence de presse de Facebook sur le Graph Search rendue le 15 janvier 2013, Mark Zuckerberg nous avait parler de la continuité de son partenariat fort avec Bing, qui apporterait un complément de résultats aux recherches effectuées sur le nouveau moteur de recherche interne du réseau social.

Lightbox de photos d'amis sur BingBing va encore plus loin dans ce partenariat en annonçant que son moteur de recherche affichera 5 fois plus de contenus provenant de Facebook dans sa barre sociale. Bing affirme qu’il y a toujours quelqu’un pour vous aider sur son moteur, en affichant les status, les commentaires et les photos de vos amis qui sont pertinents pour votre recherche. Bing souhaite ainsi mettre l’accent sur l’importance des informations partagées par vos amis et aider les internautes à prendre les meilleures décisions.

Le moteur de Microsoft ne souhaite pas pour autant gêner les recherches des utilisateurs en affichant ces résultats sociaux dans les résultats naturels, ils resteront dans la barre sociale à droite des résultats naturels. Lorsque l’on clique sur un résultat social, vous serez renvoyé vers le contenu original, hormis pour les images qui seront ouvertes dans une lightbox.

Avec ça, Bing souhaite sortir du lot et fidéliser plus d’utilisateurs à son réseau social qui a quasiment perdu 8 % de parts de marché aux USA en 2012. Et vous, que pensez-vous de cette stratégie de Microsoft ? Trouvez-vous cela (très) utile ou (complétement) inutile ?

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

10 commentaires en or :

  1. Eric
    30 janvier 2013 à 12 h 32 min #

    Haaa que c’est dur de gagner de l’argent quand on se bat contre Big G… meme pour les plus grands comme Microsoft ou Yahoo!…

    La recherche reste un enjeu majeur du Web et c’est vrai que ça bouge vraiment pas mal depuis 1 an. La recherché sémantique reste le saint Graal et pour y parvenir les acteurs en présence ont bien compris que le social ou plutôt la recommandation, telle qu’un proche pourrait vous la faire, est la clé !

    Facebook avec son Graph Search apporte de la recherche dans son réseau social. Et Google avec son réseau Google+ apporte du social dans sa recherche. Pas évident tout ça :) Mais finalement l’important c’est que l’internaute soit gagnant.

    Mais l’avenir va devenir prochainement TRES interessant ;)

  2. Marc
    30 janvier 2013 à 18 h 25 min #

    N’empêche Ask tire bien son épingle du jeu même si 6 de leurs 7 millions donneraient cher pour plus l’utiliser :)

  3. Alain
    30 janvier 2013 à 20 h 10 min #

    La baisse des parts de marché de Bing est terriblement inquiétante, car elle conforte la position dominante de Google, et ça ce n’est pas une très bonne nouvelle …

  4. Philippe
    30 janvier 2013 à 22 h 49 min #

    Ca pose la question de savoir si l’on doit vraiment consacrer du temps, de l’énergie, de l’argent pour du positionnement sur Bing et Yahoo à ce jour. Difficile de s’y retrouver et de faire la part des choses. Ceci dit, nous ne sommes pas aux USA !!!

  5. Yann
    31 janvier 2013 à 7 h 55 min #

    Pour moi la messe est dite depuis longtemps pour les concurrents de Google, et cela ne me réjouit pas pour autant.
    Il n’y a que Yandex pour la Russie et Baidu pour la Chine que l’on peut mettre à part car eux domine leur marché national…

  6. Mikael Witwer
    31 janvier 2013 à 13 h 53 min #

    Le combat de Microsoft sur la recherche est loin d’être évident … Quand on se frotte à un acteur qui a quasiment 90% de part de marchés et qui évolue régulièrement, il est difficile de se faire une place. Je pense que Bing est voué à continuer sa “descente au enfer” car Google n’a pas l’intention de lever le pied sur la croissance de son moteur ! Le développement progressif du Knowledge Graph en témoigne ^^.

    A suivre tout de même, ce serait intéressant qu’un concurrent face à un peu d’ombre à Google !

  7. InvestMan
    2 février 2013 à 4 h 41 min #

    Une idée qui est intéressante, mais vu les chiffres du leader mondial, on se demande si ça sert vraiment à quelque chose. Peut-être que ça permettra à Bing de maintenir son niveau d’utilisateurs sans en perdre.

  8. LaTomate
    13 février 2013 à 10 h 35 min #

    Il doit y avoir une coquille dans les nombres, ou quelque chose que je n’ai pas bien compris. Si Google couvre 90% des parts de marché France avec 36.3 Millions de visiteurs uniques, alors Ask couvre 17% avec ses 7 Millions de visiteurs, Bing 14% avec ses 5.8M et Voila 13% avec ses 5.2 Millions de visiteurs. Ce qui nous fait un total de 135% de parts de marché France pour Google,Ask,Bing et Voila réunis, les autres moteurs se disputant le reste … ; )

    A part ça, j’adhère à la stratégie de Microsoft. Ils ne parviendront pas à concurrencer Google sérieusement en faisant du copier/coller de leur algorithme. En revanche, une meilleure intégration des informations issues des réseaux sociaux devraient leur permettre de se différencier des autres moteurs, et pourquoi pas aboutir à terme à un moteur de recherche plus pertinent!

  9. Maximilien Labadie
    13 février 2013 à 11 h 10 min #

    @LaTomate Attention tu mélanges les statistiques France et US !

  10. high tech
    5 avril 2013 à 12 h 09 min #

    De ma part, et en suivant la baisse des parts de marchés de Yahoo et Bing, j’espère bien que Bing peut retourner à la route et maintenir son niveau pour ne pas perdre ses utilisateurs.

Que penses-tu de l'article ?

Je souhaite recevoir les meilleurs conseils et astuces de Web & SEO