SECockpit : mon avis sur cet outil SEO en vidéo

SECockpit

Hello ! Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas fait de vidéo et si je m’y remet, c’est que ça en valait la peine :)

Révélé hier lors d’un webinar organisé par Simon, SECockpit est un nouvel outil SEO prometteur et performant. Déjà présent aux États-Unis et en Allemagne où il est très utilisé et apprécié, SECockpit fait enfin son entrée sur le marché français et on peut s’en réjouir !

Je viens de finaliser ma review vidéo d’une durée de 15 minutes où je présente l’outil et ses principales fonctionnalités. Vous trouverez dans cet article des liens d’affiliation SECockpit, mais je pars du principe où mon avis n’est nullement influencé par le gain que cela peut apporter.

J’ai réalisé quelques démos de recherches de mots clés, j’explique quels sont les critères importants pour déterminer une niche intéressante et enfin je donne mon avis global sur l’outil : ses avantages et ses limites, bien qu’il y en ait très peu ;)

Visionner / Télécharger la vidéo via Dropbox

SECockpit représente à mes yeux le top du top pour toutes les personnes souhaitant créer des sites de niche, il fait gagner un temps fou !

L’outil est également très intéressant pour :

  • rechercher et comparer des mots clés
  • trouver des idées de mots clés
  • trouver les mots clés qui rankent le mieux pour un site donné
  • connaître la compétitivité des mots clés, leurs CPC
  • savoir si une niche est intéressante (calcul basé sur le nombre de requêtes mensuelles et la compétitivité)
  • tracker des mots clés, suivre les positions de vos sites, dévoiler le Not Provided (avec RankTracker)
  • gérer des projets et déléguer des tâches à son équipe

En ce qui concerne les tarifs de SECockpit, je les trouve intéressants. Cet outil TOUT EN UN combine de nombreuses fonctionnalités et simplifie largement le travail du référenceur et de l’éditeur de sites. En l’utilisant à bon escient, il sera (très) rapidement rentabilisé.

SECockpit

PS : Vous pouvez visionner le webinaire, d’une durée d’1 heure et 10 minutes, réalisé par Simon où il présente l’outil ainsi que 2 cas pratiques de sites de niches.

Dernière MAJ : le 2 juin 2016

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

Prestations SEO sur blogs thématiques et d'actualités

32 commentaires en or :

  1. InvestMan
    7 février 2014 à 16 h 22 min #

    Cet outil semble vraiment intéressant et franchement vu le prix, comme tu dis, il y a moyen de rentabiliser très rapidement ! J’espère que tes nouveaux projets seront sur pied rapidement :)

    • Maximilien Labadie
      10 février 2014 à 16 h 08 min #

      Oui comme tu l’as dit, rapport qualité-prix c’est un outil très intéressant. Ça évite d’avoir un abonnement chez SEMrush (70$), Moz (100$) et Search Metrics (69$).

      L’important c’est de toujours regarder le retour sur investissement, si le coût représente 60 € / mois mais qu’il permet de gagner bien plus alors c’est top :)

      Pour les projets, tous les WP et les plugins sont installés/configurés, manque plus que les thèmes et les contenus (la rédactrice a démarré aujourd’hui) ;)

  2. Stéphanie LOUP
    10 février 2014 à 9 h 13 min #

    Je ne connaissais pas du tout ce produit. Je trouve en renvanche que la formule “perso” est trop limitative et qu’il est indispensable de passer à la formule “Pro” dès le début pour ne pas être dégouté du produit.
    Merci pour cette veille technologique Maximilien!

    • Maximilien Labadie
      10 février 2014 à 16 h 13 min #

      Effectivement je pense qu’il est plus intéressant d’opter directement pour la version Pro qui est bien plus complète.

      Autant je trouve que l’outil est un peu cher pour l’offre Perso (30 € pour 10 recherches / jour), autant l’offre Pro est à mes yeux bien plus intéressante et rentable (60 € pour 50 recherches / jour + suivi de 100 mots clés) ce qui est parfait pour un particulier/freelance.

  3. Pierre
    10 février 2014 à 11 h 14 min #

    Cet outil a l’air très pratique en effet, seulement le prix reste élevé… Si j’ai bien compris il ne s’agit pas d’une licence à acheter mais surtout d’un abonnement! Cependant, si les bénéfices sont supérieurs au prix annuel, c’est vrai que cet outil est un atout qu’il faut avoir entre ses mains pour développer son activité!
    Merci beaucoup pour cette vidéo, elle est parfaitement bien expliquée!

    • Maximilien Labadie
      10 février 2014 à 16 h 19 min #

      Oui il s’agit d’un abonnement mensuel. Au premier abord, le prix peut paraitre un peu élevé mais si tu compares à la concurrence, c’est un tarif dans la moyenne: SEMrush (70$), Moz (100$), Search Metrics (69$), Ahrefs (79$)… et il s’agit des tarifs pour les offres basiques !

      Comme tu l’as bien souligné, l’important reste le ROI, si les bénéfices sont supérieurs aux dépenses, alors on ne peut que s’en réjouir !

      Grâce à SECockpit, j’ai découvert une vingtaine de pépites ces derniers jours et ça, ça n’a pas de prix :)

  4. Samuel
    10 février 2014 à 11 h 34 min #

    Salut,

    La vidéo est sympa, mais il manque la hd: même en plein écran on n’arrive pas bien à lire ce qui s’affiche dans l’outil. Tu présente les indicateurs principaux donc c’est pas un drame, mais si tu as encore le montage ça peut valoir la peine de le réuploader ;)

    Sinon l’outil, en gros c’est un market samurai un peu perfectionné, mais qu’ils ont pris soin de clouder pour pouvoir t’obliger à payer un abonnement. Tant qu’il y aura pas une licence full time à un prix intéressant ça sera sans moi.

    • Maximilien Labadie
      10 février 2014 à 17 h 16 min #

      Salut Sam !

      Tu as raison, la qualité de l’image n’est pas top pour lire. Je viens d’uploader la vidéo sur mon Dropbox et j’ai mis à jour l’article avec ce lien pour la visionner et/ou la télécharger.

      En fait, c’est bien plus qu’un Market Samurai, il a les même fonctionnalités + les metrics SEO (de MOZ et SearchMetrics), sans les bugs et plus rapide.

      Ce qui fait surtout la différence à mes yeux, c’est que MarketSamurai dévoile seulement la compétitivité Adwords et que SECockpit présente quant à lui la compétitivité pour les résultats naturels + un indice pour mesurer l’intérêt d’une niche (en fonction des recherches mensuelles et de la compétitivité dans les SERP). C’est donc bien plus utile pour un SEO, un éditeur de site ou un MFiste :)

      Sans oublier RankTracker qui permet de suivre ses mots clés (comme Ranks ou MyPoseo) et de dévoiler le NotProvided.

      Pour ce qui est du tarif, je pense qu’il est justifié et qu’il reste quand même très correct dans la mesure où SECockpit utilise différentes API qui elles même coûtent très cher. Même si il n’utilise pas 100% des fonctionnalités de SEMrush (70$), Moz (100$) et Search Metrics (69$), il les exploite comme il faut et évite ainsi d’avoir plein d’abonnements coûteux.

      L’important est de se focaliser sur la valeur ajoutée que peut apporter l’outil et à partir du moment où il est bien utilisé, il devrait largement être rentabilisé. Il m’a permis pour ma part de trouver des pépites que je n’aurais pas su exploiter en temps normal, et ce n’est pas fini :) Maintenant j’ai du pain sur la planche !

  5. Matthieu
    11 février 2014 à 11 h 29 min #

    Je vois que tu as été séduit par l’outil également.
    Pas mal d’avoir fait une vidéo de démo, il faudrait que je me lance également ;)

    En tout cas, outil super pratique et très rapide pour trouver des niches c’est un bonheur.
    Seul bémol, je le trouve assez optimiste sur la concurrence, il affiche un “diamant” avec une grosse barre verte pour des niches qui semblent quand même difficile a aller exploiter.
    Après, aux utilisateurs d’aller dans le détail et de vérifier à la main certaines informations avant de se lancer sur une niche.
    Dans tous les cas, cela permet d’avoir une vision globale d’une thématique en 1 clic.

    • Maximilien Labadie
      11 février 2014 à 15 h 17 min #

      Franchement ça fait plaisir de voir un tel outil débarquer en France, c’est vraiment ce qu’il me fallait :)

      Comme beaucoup, je me suis dit au premier abord que c’était un Market Samurai un peu amélioré, mais SECockpit est en réalité bien plus complet et intéressant que ça, grâce à toutes les metrics SEO et sociales qu’il réunit et pas que.

      Tout à fait, il convient quand même de vérifier à la main ce que vaut la niche, à quoi ressemblent les sites du Top 10, analyser un peu plus en profondeur le SEO de quelques sites (avec un MajesticSEO, Ahrefs voire Ranks en mode système D), si il y a moyen de bien monétiser…

  6. Erwan
    11 février 2014 à 15 h 39 min #

    très sympa cette vidéo. L’outil a l’air très bien mais pour le moment j’essaye de réduire mes ndd et me concentrer sur mes projets en cours.

    Pour recette crêpe, c’était peut-être la saison alors certains gros sites ont voulu gagner en visibilité avec un peu d’Adsense.

    • Maximilien Labadie
      12 février 2014 à 15 h 01 min #

      En effet, si tu fais tout par toi-même mieux vaut avoir quelques sites qui marchent bien, que beaucoup qui ne marchent pas ou juste un peu.

      Pour ceux qui souhaitent se lancer dans la création d’une dizaine, vingtaine, centaine… de sites de niche, je recommande à 100% de déléguer certaines tâches, par exemple pour la rédaction, le SEO, la présence sociale… sinon difficile de s’en sortir !!!

      Tu as raison pour la recette crêpe, on est en plein dans la saison des mardi gras :) et vu le nombre de requêtes mensuelles et le faible CPC je comprends mieux que quelques annonceurs aient repéré le filon ;)

  7. Emile
    14 février 2014 à 10 h 42 min #

    Encore une belle vidéo très explicite ;).

    Je dirais qu’il y a avec Market Samurai 3 grandes différences à mes yeux:

    1) Avec SECockpit le CLOUD est accessible sur mac, pc, tablette et pour plusieurs personnes sur une même ip
    2) Il se base sur 3 leviers différents comme expliqué dans ta vidéo (adwords, suggest et associé) – MS qu’une seule
    3) Il recherche pour CHAQUE mot clé (parmi des milliers générés) les stats Moz, Search Metrics, le nombre de Backlinks, les partages sociaux… pour le résumer en une barre orange (compétition/concurrence) et une barre verte (rentabilité de la niche).

    Autant dire que sur une recherche de mots clés il va taper plus de 10 000 fois dans la base Moz (c’est d’ailleurs le plus gros client de Moz) alors que Market Samurai ne va le faire que pour UN seul mot clé en prenant 3 plombes et en buggant souvent.

    Concernant le prix, vu qu’ils ont des coûts énormes en API + proxy (rien que ça vaut le prix) l’abonnement est mensuel ou annuel. Niveau rentabilité, il suffit de trouvé deux ou trois bon mot clé, est cela peu rapporter facilement plus de 250€/mois.

    • Maximilien Labadie
      14 février 2014 à 14 h 43 min #

      Salut Emile,

      Tu as bien résumé les différences ;)

  8. Sarouel
    14 février 2014 à 15 h 51 min #

    Salut Maximilien,

    Merci beaucoup pour ta vidéo ! Elle m’a fait craquer j’ai pris secockpit !
    Je sens que je vais passer mon weekend dessus ;o

    • Maximilien Labadie
      14 février 2014 à 18 h 33 min #

      Profite-en bien alors !

      Sinon sympa le MFA ;)

  9. David
    15 février 2014 à 13 h 33 min #

    Merci pour le test de cet outil. Je ne l’utiliserais personnellement pas car je n’en ai pas l’utilité pour l’instant, je reviendrais vers ton lien d’affilié si j’en ai besoin !

    J’apprécie le Retour sur investissement abordé car il est judicieux d’investir 60 euros par mois si l’on gagne plus que l’investissement !

    Pour ce qui est des idées de niches, je vous propose la lecture de : http://en-haut.be/2-astuces-pour-denicher-ces-idees-qui-valent-de-lor/ car parfois l’intuition fonctionne mieux que l’informatique :p !

    • Maximilien Labadie
      19 février 2014 à 9 h 09 min #

      Tout à fait, tant que le ROI est satisfaisant alors c’est le plus important !

      Un autre exemple : le SEO High Level est une excellente formation SEO étalée sur 3 jours qui coûte 4 000 € HT !! Pourtant tous les participants en sont ravis, le contenu doit être effectivement très formateur et permet de bénéficier de conseils qui nécessitent des années de recherches.

      Je vais voir ton article de ce pas ;)

  10. Winsiders
    18 février 2014 à 17 h 50 min #

    Salut, j’ai 2 questions :

    1) Donc si j’ai bien compris, niveau “requêtes” il passe en interne et ne consomme pas de ressources locales ? Je compare avec un tool qui n’a rien à voir, le “blog finder” lui, fait des requêtes Google à partir de ton IP pour ensuite te donner des résultats. Là tout passe en interne donc ?

    2) Au niveau suivi des mots clés, tu as un outil similaire à ranks ? Parce que du coup ça peut être intéressant d’économiser une licence et de réinvestir dans ce tool plus complet.

    Merci pour l’article, je trouve tout ça très pertinent pour tous ceux dans l’univers SEO.

    • Maximilien Labadie
      19 février 2014 à 9 h 15 min #

      Hello,

      Je vais répondre à tes questions :

      1) Oui tout est fait en interne, cela ne consomme pas tes ressources locales.
      2) Oui tu bénéficies d’un outil similaire à Ranks : Rank Tracker. Tu peux y accéder en un clic depuis ton interface SECockpit. Tu peux à la fois suivre tes sites, mais aussi ceux de tes concurrents si tu le souhaites.

      En effet, ça fait une belle économie :)

  11. Efraïm AYEWE
    28 février 2014 à 14 h 17 min #

    Helloo Maximilien,
    j’espère que tu te portes bien. :)
    En premier merci pour le partage. Moi de mon côté je m’y connais pas encore trop en ces histoires SEO, je ne fais que bricoler pour le moment alors que j’adore le domaine de la création de site de niche. Le fait aussi est que sans SEO, tu n’as aucune chance dans ce domaine. Je pense que je dois vraiment m’y consacrer un peu plus de temps à ce niveau. )

    Au fait moi j’utilise Market samurai pour la recherche de mots clés. D’après toi, entre SECockpit et Mark Sam, qu’est ce que tu peux en dire?

    • Maximilien Labadie
      2 mars 2014 à 9 h 26 min #

      Salut Efraim,

      Ca roule merci ;) Si la création de sites de niche t’intéresse grandement, alors le SEO sera l’un des aspects les plus déterminants à ta réussite ! Comme tu l’as dit, sans SEO, on a aucune chance !

      Je peux te conseiller quelques uns des meilleurs blogs SEO, tu verras c’est très intéressant et instructif pour appliquer à ses sites de niches.

      Market Samurai et SECockpit sont si différents que ça mériterait un article complet ! Je vais te un mail qui récapitule toutes les différences entre les deux outils.

      • Efraïm AYEWE
        6 mars 2014 à 11 h 49 min #

        Merci beaucoup Maximilien pour la réponse très bien détaillée dans le mail. je pense que je vais m’y mettre aussi avec cet super outil qui n’a vraiment rien avoir avec Mark Sam.

        Je t’ai répondu, j’espère que tu l’as lu. Pour les liens des meilleurs blog SEO, ça m’aiderait vraiment beaucoup. Tu peux me les envoyer aussi stp ?

        Merci d’avance :)

        A bientôt

        • Maximilien Labadie
          6 mars 2014 à 15 h 40 min #

          Salut Efraim,

          Merci pour la précision, je n’avais effetivement pas encore vu ta réponse ! Je vais te répondre de ce pas et je t’envoie les bonnes adresses SEO ;)

          A tout de suite !

  12. Babien
    8 mars 2014 à 13 h 13 min #

    Bonjour Maximilien,

    Je débute dans l’entrepreneuriat sur le net et je viens de découvrir ton site. Je ne m’y connais pas trop dans les niches et autres… mais je cherche des partenaires qui ont déjà des mailings listes pour partager une opportunité.

    Stp fais moi signe, urgent.

  13. Mika
    10 avril 2014 à 19 h 00 min #

    Bonjour Maximilien,

    J’ai regardé le webinaire ainsi que votre vidéo, j’ai lu des tas de commentaires, mais je ne connais presque rien en référencement et du coup j’aurais quelques questions à priori trop basiques pour l’ensemble de ce que j’ai lu ou écouté :

    – Si je ne fais pas d’erreur, le CPC c’est ce que vous payez à Google quand vous faîtes de la pub. Vous semblez intéressés quand le CPC est important, pourquoi ?

    – Suite à l’utilisation de cet outil, vous avez réservé d’emblée une vingtaine de noms de domaine. Que comptez-vous faire avec ? Sous-traiter / déléguer afin d’entretenir une vingtaine de sites qui auront leurs propres contenus, afin de générer du trafic et associer vos contenus à de la pub ? Est-ce que c’est la pub que vous faites sur les noms de domaine que vous réservez qui vous permet de dire que l’outil est vite rentabilisé ?

    – Je suis créateur de sites web. Est-ce que cet outil a une pertinence pour moi ? (du genre, trouver des noms de domaine pour y mettre des landing-pages) Ou est-ce que c’est vraiment et seulement pour créer de nouveaux sites, avec nom de domaine qui fonctionne et secteur d’intérêt demandé ?

    Merci pour vos réponses.

    • Maximilien Labadie
      12 avril 2014 à 6 h 25 min #

      Salut Mika,

      1. Le CPC c’est ce que l’annonceur est susceptible de payer à Google lorsqu’il souhaite faire une annonce, mais c’est aussi un indicateur de ce que peut toucher un éditeur de sites lorsqu’un visiteur clique sur une annonce sur son site.

      Pour avoir une idée globale de ce que tu pourras toucher avec un mot clé, tu divises par deux ce que l’annonceur paye à Google. C’est pourquoi, il est plus intéressant pour un éditeur de sites de travailler sur des niches ayant un bon CPC.

      2. Pour être un peu plus précis, j’ai réservé en deux jours 31 noms de domaine, qui correspondent à 31 idées de niches particulièrement intéressantes, c’est-à-dire qu’elles réunissent pour la plupart les critères suivants :
      – CPC intéressant
      – faible compétitivité (facile de se positionner sur Google)
      – grand nombre de recherches mensuelles sur google.fr
      – viabilité du projet sur le long terme

      Le principe est simple : une fois que tu as trouvé une bonne idée réunissant ces critères, tu réserves un NDD SEO-friendly. Un exemple tout bête : si tu trouves que le mot clé “vêtement grossesse” est intéressant (33 100 recherches mensuelles), alors tu recherches un NDD disponible comportant ces mots clés, par exemple : vetement-grossesse.info. Ensuite tu fais ton site, tu crées des pages, des articles… et chacun de ces contenus a deux objectifs :
      – répondre aux attentes / questions des visiteurs sur cette thématique
      – ranker sur les mots clés liés les plus recherchés

      Si ton mot clé principal est “vêtement grossesse”, alors tu pourras essayer de ranker avec tes pages internes sur d’autres mots clés connexes tels que “vêtement grossesse pas cher” (4 400 recherches), “vêtement grossesse grande taille” (590), “vêtement grossesse originaux” (590), “vêtement grossesse fashion” (390), etc.

      Le but est ensuite de ranker sur tous ces mots clés sur Google (et via d’autres leviers dans la mesure du possible) afin d’avoir un maximum de trafic et donc de clics sur les publicités ou de commandes via des liens d’affiliation.

      SECockpit est rentable dans la mesure où il te fait gagner un temps monstrueux sur la recherche de mots clés, l’analyse de la compétitivité, la valeur d’une niche. Manuellement c’est un exercice complexe qui prend beaucoup de temps. Pour quelqu’un qui ne souhaite pas faire plus de 5 niches, alors il est plus intéressant de tout faire à la main, mais pour quelqu’un qui souhaite créer une dizaine (voire des dizaines) de niches, alors SECockpit est l’outil à avoir absolument pour éviter de faire des erreurs et de perdre du temps inutilement.

      Comme tu t’en doutes, pour créer plusieurs dizaines de niches, il faut absolument déléguer. Pour quelques sites, la mise en place, la traduction et l’édition du thème selon ses besoins, l’optimisation pour le référencement, la rédaction, la création de pages sociales, le référencement…. ça passe, mais après c’est compliqué !! Il est bien plus rentable à mes yeux de déléguer tout ce qui est déléguable, à condition que ce soit bien réalisé. J’en parle dans ce guide : http://www.webandseo.fr/guide/

      3/ Si tu souhaites créer des sites de niches, alors c’est l’outil idéal. Il peut servir autant pour trouver de nouvelles idées (pour tes nouveaux sites ou tes sites actuels), que pour analyser la compétitivité (vue d’ensemble pour un grand nombre de mots clés ou vue en détails pour un mot clé donné), comparer une grande quantité de mots clés en un coup d’œil (difficulté à se positionner, CPC Adwords, recherches mensuelles), tracker les positions de ton site sur les mots clés que tu vises…

      Si quelque chose n’est pas clair ou si tu as d’autres questions, n’hésites pas ;)

  14. Mika
    16 avril 2014 à 21 h 19 min #

    Merci Maximilien pour cette réponse détaillée.

    Entre temps j’ai lu ton guide ainsi que la plupart des articles de ce site internet, noté des conseils, des sites … Concernant cette notion de MFA, deux points me titillent essentiellement : l’investissement financier de départ (qui est à multiplier par le nombre de sites à ouvrir) et la charge rédactionnelle.

    Comme cela a été souligné, le retour sur investissement de SECockpit peut être rapide avec de bonnes trouvailles, mais je ne suis pas sûr de savoir les exploiter correctement, ne maîtrisant que la partie WordPress. Du coup je serai tenté de me lancer mais en commençant petit (moins de 5 sites), en plaçant un MFA sur chacun de mes hébergements, par exemple, et en rédigeant les textes moi-même (mais cela nécessite de trouver des niches où j’ai quelque chose à dire ; pas un site sur les vêtements de grossesse ^^).

    Merci beaucoup en tous cas, je crois que tu as mis un nouvel horizon devant moi (quand je suis passé par ici, je cherchais “juste” comment mieux référencer mon site) et je pense que je foncerai sur l’outil, une fois que j’aurai fini de tout bien regarder (AdSense, vShop, Amazon, Rocketlinks, etc). :)

    • Maximilien Labadie
      17 avril 2014 à 20 h 24 min #

      Hello Mika,

      Merci pour ton retour ;)

      Oui c’est une très bonne chose de démarrer petit dans un premier temps, cela te permettra de comprendre tous les rouages de chaque étape de la création d’un site de niche :
      – comment se passe la partie rédaction
      – les plugins à mettre en place
      – l’optimisation du site pour le référencement
      – quels sont les bons spots pour le netlinking : comment les trouver et les utiliser efficacement
      – créer des communautés sur les réseaux sociaux
      – bien optimiser l’emplacement des publicités et des liens d’affiliation, etc.

      Et comment optimiser tout cela au fur et à mesure de la création de chaque site.

      Lorsque ces sites apporteront des gains satisfaisants, il sera alors intéressant de déléguer petit à petit toutes ces tâches, en commençant par la rédaction, puis le netlinking, la partie sociale… tout est déléguable ou presque !

      J’ai lancé il y a un mois un service de vente d’idées de niches, c’est pour l’instant en privé (je n’ai pas encore mis en avant ce service sur le blog), si jamais cela t’intéresse n’hésites pas à me faire signe ;)

  15. Barbara
    23 juin 2014 à 9 h 45 min #

    Merci pour cette analyse du produit SEOCockpit !

  16. michdup
    22 juillet 2014 à 8 h 35 min #

    Bonjour,
    et merci pour l’analyse de cet outil. Peut-etre qu’un jour je m’y mettrais… Mais j’ai déjà du mal avec cinq sites alors…. Pour l’instant, je fais mes recherches de mots-clés à la main et c’est vrai que c’est très long pour trouver les bons.

  17. franck
    14 novembre 2014 à 7 h 01 min #

    bonjour,
    merci Maximilien, après avoir lue les commentaires sur Secockpit j’avoue que c’est un outil de travail idéal pour un référenceur de site :)

Réagis à cet article :

Je souhaite recevoir les meilleurs conseils et astuces de Web & SEO