Déterminer la difficulté à positionner un mot clé sur Google

Avez-vous un cerveau assez grand pour toutes ces connaissances ?
Pour les personnes qui veulent apprendre en un seul endroit : le référencement, la programmation pour débutant, la vente, le marketing, le mailing - Mais surtout les stratégies pour créer une entreprise virtuelle qui dure dans le temps sur internet, cliquez ici.

SEOVoici un article plus orienté vers le référencement, une discipline qui me passionne. Ce billet se destine à la fois aux agences et aux freelances spécialisés dans le SEO, mais également aux webmasters qui souhaitent connaitre la compétitivité d’un mot clé. J’espère que ces quelques conseils pourront vous être utiles et qu’ils pourront vous faire gagner du temps.

Les enjeux du référencement

Il faut le dire : sans des ressources financières importantes, il vaut mieux viser des requêtes accessibles qui apporteront un minimum de trafic bien ciblé, que de viser des requêtes très concurrentielles sur lesquelles on n’aura aucun résultat.

Les enjeux du référencement sont capitaux et les positions sur google.fr peuvent faire toute la différence pour votre business, je vous laisse regarder ce tableau réalisé par l’agence de référencement SEOh! qui tire ces infos d’une étude réalisée par la société Optify en 2011 :

Taux de clics sur Google

Taux de clics sur Google en fonction des positions

Google représente environ 90 % des parts de marché en France (source), tout le monde sait à quel point il est indispensable d’être présent dans le haut du classement.

A titre d’exemple : il vaut mieux vaut être dans le Top 3 sur 3 mots clés que 10ème sur 10 mots clés équivalents, et pourtant il y a de fortes chances que vous aurez déployer la même énergie pour parvenir à l’un de ces deux objectifs !

Maintenant venons en à l’essentiel de l’article…

Comment déterminer la difficulté à positionner un mot clé ?

Il existe différents moyens de calculer la concurrence d’un mot clé à viser lors d’une campagne de référencement.

La première méthode

La plus classique est de regarder manuellement les SERPs de Google sur le mot clé souhaité et se poser plusieurs questions :

  • Quels sont les sites qui se positionnent ? S’agit-il de petits sites ? de sites importants ? de sites généralistes ou thématiques ?
  • Ce sont des pages internes qui se positionnent ou des pages d’accueil ?
  • Sont-ils optimisés (optimisation interne de la page) et référencés ? Je regarde le nombre de backlinks, de referring domains (nombre de sites différents qui font des liens vers le site et/ou la page), la qualité des liens (sites référents, ancres)… Pour analyser les backlinks d’un concurrent, j’utilise deux outils : MajesticSEO et Ahrefs (mais rien ne vous empêche d’utiliser d’autres outils ;) ).
  • Quels types de résultats sont affichés dans les SERPs : résultats classiques, Google Adresses, Images, Vidéos, Shopping… ?

Voici des screenshots de ce qu’offrent MajesticSEO et Ahrefs comme données d’analyse :

J’apprécie particulièrement ces deux outils qui sont très précis, lisibles et communiquant, ils font gagner un temps précieux !

La difficulté à positionner un mot clé dépend également du site que vous avez sous la main :

  • Son nom de domaine, son ancienneté
  • Son contenu, son optimisation interne
  • Ses backlinks, ses positions actuelles

La deuxième méthode

La mascotte de SEOMozLa deuxième méthode pour déterminer la difficulté à positionner un site sur un mot clé est l’application : SeoMoz Keyword Difficulty. Il s’agit d’un outil très pratique permettant de réunir en une recherche quasiment toutes les informations dont on a besoin sur un mot clé pour déterminer sa difficulté.

Dans un premier temps, l’outil met à disposition :

  • Un indicateur de difficulté en pourcentage : cela permet de se faire une idée sur la difficulté et le temps d’atteindre de bonnes positions, mais ce n’est pas encore un indicateur très juste.
  • Le nombre de requêtes mensuelles pour ce mot clé exact (uniquement ce mot clé) et global (cela englobe toutes les variantes du mot clé).
  • Un tableau réunit les Domain Authority (il s’agit d’un indicateur créé par SeoMoz, il détermine l’autorité d’un site) et les Page Authority (il s’agit du même principe que le Domain Authority, mais il s’agit dans ce cas de l’autorité d’une page) des dix premiers résultats de recherche affichés sur google.fr. Ces deux indicateurs sont très pratiques pour juger de l’importance d’un site et d’une page.
Recherche d’un mot clé sur SeoMoz Keyword Difficulty (haut de la page)

Recherche d’un mot clé sur SeoMoz Keyword Difficulty (haut de la page)

Puis, dans un second temps, il propose de découvrir à travers un tableau très complet l’essentiel de ce dont on a besoin pour déterminer toute la difficulté et surtout analyser la concurrence et son référencement, sur les dix premiers résultats de recherche de google.fr :

  • L’adresse de la page qui se positionne sur le mot clé (Search Result)
  • La balise TITLE de la page (toujours dans Search Result)
  • L’autorité de la page (Page Authority)
  • Le nombre de liens vers la page positionnée depuis des sites différents (Page Linking Root Domains)
  • L’autorité du site (Domain Authority)
  • Le nombre de liens vers le site depuis des sites différents (Root Domain Linking Root Domains)
Recherche d’un mot clé sur SeoMoz Keyword Difficulty (pied de la page)

Recherche d’un mot clé sur SeoMoz Keyword Difficulty (pied de la page)

Après avoir analysé tous ces éléments avec SeoMoz Keyword Difficulty, rien ne vous empêche d’aller faire une vérification manuelle des liens effectués (propres, pas propres), de la stratégie des concurrents… Mais cet outil donne déjà une bonne idée sur la concurrence d’un mot clé sans avoir trop à creuser, bref vous y gagnerez un temps fou surtout si vous travaillez en agence et que vous faites ce travail au quotidien pour vos prospects !

La troisième méthode (ajoutée le 20/02/2014)

SECockpit

Révélé sur le marché français le 6 février 2014, SECockpit représente à mes yeux l’outil d’analyse de mots clés le plus complet et efficace à ce jour. Il convient parfaitement pour analyser la compétitivité sur n’importe quel mot clé avec beaucoup de précisions.

Voici ma vidéo test de l’outil :

En savoir plus sur SECockpit

Et vous, quelles méthodes et outils employez-vous pour déterminer la difficulté à placer un mot clé ?

Cet article vous a plu ? Faites-le savoir !

Prestations SEO sur blogs thématiques et d'actualités

Guide OFFERT : "Améliorez votre productivité en déléguant"
Trucs et astuces pour déléguer efficacement et développer son business

60 réactions à cet article :

  1. 2 janvier 2013 à 18 h 37 min #

    Tout d’abord, je souhaite un très belle année 2013 à toute la Communauté SEO francophone avec « les 3S » pour tout le monde : Santé, Sexe et SEO (SMO, SEA ^^).

    Plus sérieusement, très bon article qui s’attaque à un aspect crucial : le positionnement de son site en fonction de son univers sémantique. C’est un travail très subtil et vital qui peut soit conduire à un réel succès, soit à un échec cuisant… et donc une refonte du site au bout !

    Les deux outils cités sont des indispensables dans l’analyse des KeyWords mais également pour l’expertise de son site tout entier :) Je les recommande bien évidemment !

    A cela j’ajoute une technique très simple et surtout complémentaire, idéale pour constituer sa base de KeyWords : http://www.visibilite-referencement.fr/blog/mot-cle-facile (merci Raph ^^)

  2. Marc
    2 janvier 2013 à 18 h 44 min #

    J’ai également entendu parler de Market Samourai, l’avez-vous essayé ?

  3. 2 janvier 2013 à 20 h 03 min #

    Sympa le keyword difficulty, je ne connaissais pas. Par contre c’est vraiment dommage de limité l’accès aux comptes pro. OSE c’est un peu de la merde quand même ^^

    Je vais faire quelques comptes pour la trial..

  4. 3 janvier 2013 à 0 h 11 min #

    Bonjour Maximilien,

    Ce genre d’audit devrait être préliminaire à tout devis pour du référencement naturel…

    Des fois on pense qu’un secteur n’est pas très concurrentiel, et crac on part pour des semaines de soumission sur les annuaires car la bataille pour la première page fait rage sur des mots-clés apparemment anodins…

    Un indice très simple pour les plus pressés : regarder si la requête « mot-clé » génère l’affichage d’Adwords dans les Serps ;-)

  5. Ethno Urban
    3 janvier 2013 à 8 h 14 min #

    En complément et pour avoir une première approche de la concurrence sur un mot clé, j’utilise Market Samouraï. Celui-ci m’aide également pour voir si je peux attaquer un secteur avec un nouveau site.

    Cela dit, il m’aide aussi beaucoup pour le choix des mots clés pour mes clients et ainsi attaquer les mots clés qui ont un bon potentiel de Retour sur Investissement (ROI). Il utilise également Majestic Seo pour l’analyse même si j’ai une grande préférence pour ahrefs.

    @Marc c’est un outils très bien qui doit venir en amont de ahrefs. Il te permet de faire une recherche des mots clés liés à ton mot clé principal et d’analyser ceux-ci pour voir ce qui est valable. Pour chaque mot clé valable, tu peux voir qui se trouve en première page ainsi qu’une analyse de chaque url étant dessus. D’autres fonctions complètes le tool mais cela concerne la vérification d’un nom de domaine, comment le monétiser avec amazon et ebay (bof bof) de trouver du contenu (US-EN) de publier du contenu sur wordpress…

  6. 3 janvier 2013 à 11 h 52 min #

    J’utilise également les mêmes outils. Le keyword difficulty de chez SeoMoz est excellent et le recommande vivement à ceux qui ont les moyens d’investir 100 dollars mensuels chez eux.

  7. 3 janvier 2013 à 13 h 12 min #

    Bonjour,

    Je rejoins les commentaires précédents pour dire que Market Samurai permet aussi de faire cette analyse, d’ailleurs en se basant en partie par les infos mises à disposition par Majestic SEO. L’intérêt étant que l’accès à ces données se fait sans avoir à payer d’abonnement à ce service.

    Avec Market Samurai je regarde : la concurrence des mots-clés, la concurrence sur les résultats de la première page de Google (avec les optimisations on-site et off-site de ces pages), le profil de liens des sites en première page.

    Le tout disponible dans une seule et même interface … plutôt pratique.

  8. 3 janvier 2013 à 18 h 17 min #

    Je ne connaissais pas l’outil de SEOmoz mais si c’est réservé aux utilisateurs avec un compte pro, ca règle le problème ^^

    Sinon, un petit coup du générateur de mot clé de Google Adwords pour voir la concurrence adwords, une affichage des SERP, pour voir le nombre de résultat, avec les informations sur chaque site positionnés en 1ere page grâce à Toggle SEO4firefox, et on se fait déjà une bonne idée.

  9. Le Juge
    3 janvier 2013 à 21 h 12 min #

    L’article donne certaines bases sur les bonnes questions a se poser mais c’est encore très général – un bonne piste a creuser en tout cas.

    @Soul
    A priori si tu n’as pas de sites en Anglais pas la peine de te fouler avec l’outil des Mots clé OSE qui est très porté sur l’anglophone.

    Je suis abonné avec eux et perso je vois de moins en moins l’intérêt

  10. Guillaume
    4 janvier 2013 à 5 h 36 min #

    Aborder le thème de la difficulté de se positionner sur un mot clef, sans meme parler de samurai market ? L’outil est tellement pratique. Il deviens vite indispensable lorsqu’on a de nombreux rapports de concurrence à faire !
    De plus je ne fais pas du tout confiance à SeoMoz, l’outil est souvent dans les choux sur à peut prés tout les niveaux par rapport aux concurrents.

  11. 4 janvier 2013 à 7 h 18 min #

    Bonjour
    un bon article qui donne un bon résumé sur la difficulté à se positionner sur un mot clé.
    Je pense qu’il faut mixer les 2 methodes. Pour ne pas trop s’égarer.
    entièrement d’accord sur SEOMOZ qui est bof bof
    par contre Majestic SEO et AHrefs sont vraiment bien
    l’article de @Raph est excellent aussi

  12. 4 janvier 2013 à 8 h 49 min #

    J’utilise également Majestic, Ahref et OpenSite Explorer. L’outil de SEOMOZ a l’air particulièrement intéressant mais il reste payant et l’abonnement mensuel reste élevé … même si ça s’explique, c’est dommage.

  13. 4 janvier 2013 à 9 h 26 min #

    Ces outils sont intéressants car ils donnent des informations, mais rien ne remplacera le savoir faire pour estimer si cela passe ou pas. ;)
    Je préfère ahrefs pour l’étude, majestic étant plus marketeux amha.

  14. Pierre
    4 janvier 2013 à 9 h 34 min #

    Merci pour cet article avec la présentation de ses outils. Les outils permettent de gagner énormément de temps mais trop d’outils tue le résultat, il est parfois préférable de se focaliser sur un ou 2 outils plutôt que de tout mixer ! Je dis ça mais j’utilise aussi ces outils… mais je pense qu’il est bien aussi de prendre du recul et d’amener un peu de logique humaine dans tout ça.

  15. Accimmo
    4 janvier 2013 à 10 h 01 min #

    Le SEO va devenir de plus en plus concurrentiel dans les années à venir…
    Comment voyez-vous le seo dans 10 ans ?

  16. magicien
    4 janvier 2013 à 10 h 17 min #

    J’utilisais SEOMOZ quand j’étais inscrit à leur service payant. Maintenant j’utilise uniquement Google Keywords pour voir la concurrence d’un mot clé et je me base aussi sur le nombre de requêtes. Plus il y a de requêtes, plus le référencement sera difficile ; )

    • Linda
      9 janvier 2013 à 16 h 45 min #

      @magicien Bonne remarque ;)

  17. 4 janvier 2013 à 11 h 15 min #

    Il manque 11% dans le tableau de répartition des clics suivant les positions dans une page de résultat Google, cela correspond à quoi ? :)

  18. 4 janvier 2013 à 11 h 38 min #

    Bonjour, très bon article qui permet de mieux appréhender tout le problème de la visibilité de ses mots-clefs sous Google. Je ne connaissais pas les ratios de taux de clics en fonction de son positionnement, ça laisse l’impression de toute la difficulté qui reste pour être en pole position ! le graal.
    Petite question, vous évoquez pages internes contre pages d’accueil, qu’est-ce qui est le mieux en terme de positionnement ? Ou plutôt : est-ce important, tant qu’on est en première place ?
    Richard

  19. Evenstood
    4 janvier 2013 à 16 h 32 min #

    Petit article de mise en jambe pour l’année 2013 plutôt sympathique. Même si pour moi seul l’analyse pertinente manuelle est valable et viable.

    Les histoires d’authority pour ce faire une idée de la difficulté ne sont pas un bon point selon moi et ce que j’ai pu analyser au cours des années SEO.

  20. Adam
    5 janvier 2013 à 14 h 48 min #

    Pensez vous que ces méthodes soient réellement fiables ? Même quand on passe par de grosses boîtes de référencement elles sont incapable de nous donner une fourchette ou alors ne s’y tiennent pas !

  21. Benjamin
    5 janvier 2013 à 19 h 37 min #

    C’est dommage que les solutions comme SEOMOZ soient si chères pour un particulier. L’investissement est très vite rentabilisé pour une agence, mais pour moi qui n’est que trois sites qui ne me rapportent pas énormément c’est rédhibitoire.

  22. Vincent
    5 janvier 2013 à 23 h 27 min #

    Bel article! Dommage en effet que SEOmoz ne soit pas gratuit après 30j (au moins partiellement comme Ahrefs).
    Totalement néophyte en la matière, je lis pas mal d’articles sur le positionnement et sur le choix des mots clés mais j’ai tout de même l’impression que G. privilégie rapidement les sites qui ont un bon trafic même s’ils ont très peu de backlinks. Qu’en pensez-vous ?

  23. Alex
    5 janvier 2013 à 23 h 40 min #

    Bonsoir,

    merci pour cet article mais il est vrai que l’on dispose de pas mal d’outils gratuits. Perso, entre le générateur de mot clé google, majestic seo et outiref…, on peut bien élaborer une bonne stratégie de référencement. Je vais quand même aller faire un tour sur ces liens.
    Merci quand même ;-)

  24. alfrai
    7 janvier 2013 à 6 h 22 min #

    Bonjour,

    Merci pour cette article,

    Je n’avais pas vraiment de méthode avant. Moi aussi, j’utilise essentiellement Google Keywords pour voir la concurrence d’un mot clé et je me base aussi sur le nombre de requêtes. Ahref et MajesticSeo semblent intéressant mais rentable uniquement pour une agence. Je me méfie maintenant d’Ahrefs ; il est le deuxième éditeur dans le SEO à décider d’arrêter d’analyser les résultats générés par Google, car ces données « scrappées » sont contraires aux consignes de Google.

  25. jude
    7 janvier 2013 à 10 h 38 min #

    Bonjour,

    Je découvre le site via Veille SEO.

    Merci pour cet article. Jusqu’à présent je me fiais à l’indice concurrence du générateur de mots-clés :)

    L’étude de la concurrence est effectivement une étape qui est souvent mise de côté… à tort ..

  26. Maximilien Labadie
    7 janvier 2013 à 11 h 28 min #

    L’outil SEOmoz est en effet assez cher et il convient plutôt aux agences qui l’utilisent quotidiennement.

    @Richard Une page d’accueil bien optimisé pour un mot clé est plus facile à positionner qu’une page interne. Quand on est en première place, peu importe que ce soit une page interne ou la page d’accueil, tant que vous donnez à l’internaute l’envie de cliquer !

    @Adam Il ne faut pas mélanger toutes les boîtes de référencement. Certaines font un travail irréprochable et d’autres font un travail merdique, il y a de tout comme partout.

    @Alfrai @Jude Attention l’indice de concurrence dans le générateur de mots clés d’Adwords concerne le référencement payant et non gratuit ! Le nombre de requêtes pour un mot clé ne veut pas dire grand chose non plus, par exemple : « option binaire ». C’est un mot clé très peu recherché pourtant il est hyper concurrentiel !

  27. 7 janvier 2013 à 12 h 22 min #

    Merci pour ses conseils. Entre Ahrefs et MajesticSEO lequel conseilleriez vous ? J’ai l’impression que Ahrefs est plus puissant, quelqu’un à tester les deux ?

  28. Maximilien Labadie
    7 janvier 2013 à 12 h 56 min #

    Les deux ont leurs avantages et leurs défauts, mais je les trouve pour ma part tous les deux excellents et complémentaires. Pour comparer les deux, je dirais que MajesticSEO est plus précis et fiable et Ahrefs plus clair et intuitif (ce n’est que mon avis ;) ).

  29. 7 janvier 2013 à 13 h 38 min #

    Personnellement je préfère SEOMOZ, qui reste le plus connu et le plus fiable au niveau international

  30. Jean-Luc
    8 janvier 2013 à 11 h 21 min #

    Voilà un article qui fera le bonheur de tout référenceur, merci pour ce partage!
    Ces conseils sont très utiles vue le grand enjeu du référencement de bonne qualité actuellement!

  31. Aurélien
    8 janvier 2013 à 12 h 53 min #

    Pour déterminer la difficulté, le nombre d’Adwords apparaissant dans les SERPS est aussi un bon critère d’évaluation. La concurrence entre les éditeurs que l’on peut trouver dans l’admin Adwords est également une piste non négligeable

  32. Mika
    9 janvier 2013 à 10 h 42 min #

    Très intéressant en effet.

  33. Michaela
    10 janvier 2013 à 20 h 35 min #

    Moi j’utilise Long Tail Express depuis plus d’un an pour mon blog principal et j’ai réussi à me positionner en première page de google sur un bon paquet de mots clefs, ce qui me ramène un trafic intéressant et depuis 3-4 mois les clics aussi commencent à être intéressants :)

  34. 11 janvier 2013 à 0 h 47 min #

    J’utilise aussi l’opérateur allintitle:mots clés. A partir du moment où une page ne contient pas les mots clés dans le titre, cela ne peut pas être considéré comme un véritable concurrent.
    En complèment, il y a aussi allinanchor: qui donne une idée de « combien ça pousse » sur la requête.
    Mon billet sur le sujet http://www.laurentbourrelly.com/blog/551.php

  35. 15 janvier 2013 à 15 h 44 min #

    Article pertinent.
    Il est intéressant de voir que la 10ème position (ou la première position de la deuxième page) attire plus de clics que les dernières positions de la première page. C’est ce que j’ai lu quelque part, il faudrait que je retrouve la source.

  36. Jean-Luc
    30 janvier 2013 à 14 h 58 min #

    Merci pour cette article assez parleur avec de très bons conseils. Mieux vaut être en 10ème position que la 6eme position pour un taux de clics nettement supérieur. Bonne continuation.

  37. 1 février 2013 à 16 h 34 min #

    J’ai lu ton article et ses commentaires telle une liqueur à délecter !

    A cette phrase « mais rien ne vous empêche d’utiliser d’autres outils » j’aurais bien aimé savoir de quels services ou logiciels il s’agit (peut-être en message perso ?)

    Ton article pour moi est une mine, car même si je ne me situe pas comme débutant en matière de SEO ( j’arrive à placer environ 50% de mes pages dans le top ten) je crois qu’avec ces outils je vais peut-être arriver à comprendre pourquoi mon site arrive difficilement à augmenter son PR alors qu’il à quand même + de 2600 liens indexés dans google.(je vais pas expliquer comment je fais ce serait mal venu dans des premiers post …mais je pratique de la même manière que « magicien » en partie)

    Oui je sais ça ne veut plus dire grand-chose, mais …le classement est assez lent et j’avoue manquer d’élément….d’ailleurs si quelqu’un à une idée par rapport à ça je suis preneur !

    Je vais donc utiliser tous ces outils pour en savoir plus…. Et je ferais sans doute un article vers le tien lorsque je ferais un condensé des erreurs que je fais…

    Voilà encore une fois bien sympa ce site, je le trouvais un peu four tout au début, mais finalement il en est rien !
    Amicalement

  38. 1 février 2013 à 20 h 41 min #

    Je sais que je suis moins manichéen. L’exposé est essentiellement valable sur des mots clés très généralistes où l’on va trouver beaucoup de réponses. Sur des thématiques plus ciblées, plus pointues on va pouvoir cibler beaucoup plus facilement les premières positions. C’est à prendre en compte également dans l’étude du projet de référencement !

  39. Maximilien Labadie
    2 février 2013 à 6 h 39 min #

    @Jeremie En ce qui concerne la traçabilité des backlinks, Seomoz n’est pas le plus fiable, Ahrefs et MajesticSEO sont plus performants.

    @Aurélien J’ai envie de dire oui et non. Oui tu as raison car quand il y a de nombreux annonceurs sur un mot clé, cela signifie souvent que c’est un mot clé où il y a de l’argent à se faire, donc il devrait y avoir naturellement de la concurrence dans les résultats naturels.

    Mais cela n’est pas systématique, il peut arriver parfois qu’un mot clé ait plusieurs annonceurs, pourtant il peut être très facile de se positionner. Tout comme certains mots clés peuvent être très difficilement accessibles bien qu’il n’y ait pas du tout d’annonceurs.

    @Michaela Je ne sais pas si ton commentaire est publicitaire ou non, en tout cas Long Tail Express c’est de la daube.

    @LaurentB Merci pour le complément d’infos.

    @Jean-Luc hmm… ça doit être très rare d’avoir plus de clic en étant 10ème que 6ème.

    @Franck Merci pour ton commentaire. Pour répondre à ta première question concernant l’analyse des backlinks, tu peux également utiliser OpenSiteExplorer ou encore Ranks qui sont de bons outils, bien que j’ai une préférence pour MajesticSEO et Ahrefs que je trouve plus précis. Il en existe d’autres mais je te conseille vivement Majestic ou Ahrefs.

    Attention le PageRank ne dépend pas du nombre de pages indexées, il dépend du PR des pages qui linkent ton site (et aussi du nombre de liens externes qu’elles font, le PR est alors dilué). Le PR ne dépend pas non plus du nombre de backlinks, tu peux avoir un site avec 1 000 referring domains et un PR2 et tu peux en avoir un autre avec 50 ref domains et un PR6.

    Tu me tiendras informer de la publication de ton article à ce sujet !

    @Philippe Les infos exposées dans l’article ne sont pas valables que pour des mots clés généralistes, c’est valable pour tout : du généraliste au très ciblé.

  40. 2 février 2013 à 15 h 16 min #

    Salut max (j’espére que ça ne gène pas que je t’apelle Max….:-)

    Long tail express… même avec mon niveau qui est très loin du tiens en référencement je confirme une arnaque …Alexi en a couillonné plus d’un … j’ai plus de résultat avec un simple plugin dédier SEO pour me placer que d’utiliser son logiciel .

    Pour le reste comme d’hab des infos comme je les aime, pour l’article tkt tu sera le premier informé .
    Bon week-end

  41. Maximilien Labadie
    2 février 2013 à 16 h 01 min #

    Non pas de soucis tu peux m’appeler Max. Long Tail Express n’apporte rien de concret et d’utile, et comme tu l’as dit même un plugin SEO de base est bien plus efficace, bien que cela ne soit pas suffisant non plus pour obtenir de bonnes positions sur des mots clés concurrentiels ;)

    Dans tous les cas, il n’y a pas de plugins SEO miracles qui permettent de ranker, il n’y a que ceux qui permettent d’optimiser son site (WordPress SEO by Yoast ou All in One SEO par exemple) qui vaillent la peine d’être utilisés.

    Bon week end à toi !

  42. Louis
    3 février 2013 à 23 h 01 min #

    Merci pour les tuyaux, par contre aucun outil ne donne une idée du temps que ça prend 3 mois, 6 mois ou 2 ans.

  43. 11 février 2013 à 20 h 07 min #

    Pour ma part, j’utilise le « Google’s Keyword Tool – Google AdWords » qui indique le niveau de concurrence, et le nombre de recherche mensuel par zone, cela permet de se faire une idée quant à la difficulté de positionnement sur les mots clés.

    • frederic
      27 mai 2013 à 12 h 21 min #

      effectivement c’est pas simple de ce positionner sur un mot clef à fort traffic moi perso j’utilise Majesticseo qui est vraiment top pour savoir la force du jus envoyer sur chaque anchor.
      Merci pour cette article j’utilise pas seomz mais je vais regarder merci

  44. Eureka
    28 février 2013 à 13 h 11 min #

    L’outil SeoMoz Keyword Difficulty semble exclusivement réservé aux comptes pro à cause d’un traffic trop important « Due to high traffic, the Keyword Difficulty Tool is only available to PRO members right now.  »
    Est-ce que quelqu’un connait un outil gratuit similaire ?

  45. Todd
    28 février 2013 à 16 h 08 min #

    Nous employons le trafic Travis, il nous indique un sort entier de plus que juste régulier, informations générales. mais la compétitivité pour des mots-clés que vous pouvez facilement dire par Google résulte par exemple « environ 9.530.000 résultats ».

  46. 6 mars 2013 à 17 h 36 min #

    Merci pour cet article je connaissais pas http://pro.seomoz.org je vais l’essayer pour voir la pertinence par rapport à ahref il faut effectivement payer l’abonnement seomoz si quelqu’un à un autre outils gratuit similaire ca serais cool merci.

  47. 18 mars 2013 à 12 h 11 min #

    Quelqu’un connaîtrait-il le taux moyen pour les premières places en seconde page ? Il pourrait être intéressant de savoir si celles-ci peuvent avoir un taux similaire aux dernières places de la première page …

  48. Michel
    29 mars 2013 à 17 h 56 min #

    C’est vraiment beaucoup de travail de se positionner avec des mots clés fort. J’utilise pour ma part et simplement Google Keywork, mais surtout backlinkwatch.com et je regarde ce que mes compétiteurs utilisent comme mot clé et/ou ils font leur Backlink. J’ai aussi appris à diversifier mes mots clés. Vraiment du gros travail. La persistance et la patience sont la clé.

  49. Evelyne
    12 juillet 2013 à 15 h 01 min #

    Vous n’avez pas de lien affilié pour les outils que vous proposez ? J’ai bien envie de tester SeoMoz Keyword Difficulty.
    Mais le fait de demander la carte de crédit juste à l’inscription… J’aime pas vraiment ce genre de pratique.

    Ils sont sérieux ?

    • Maximilien Labadie
      12 juillet 2013 à 15 h 31 min #

      Bonjour Evelyne,

      SeoMoz (aujourd’hui devenu Moz) est en train de retravailler sur son système d’affiliation, donc je n’ai pour l’instant pas de lien d’affiliation ;)

      Je confirme qu’il s’agit d’une boîte très sérieuse, ils ont besoin de la carte de crédit dès l’inscription pour pouvoir faire des prélèvements automatiques une fois par mois.

  50. VapoterStore
    29 juillet 2013 à 4 h 30 min #

    Maximilien ,
    J’ai une petite question s’il te plais !

    Sur la toile il y à beaucoup d’entreprise qui promettent d’être premier , second ou troisième
    dans la recherche google avec des mots clef important (les prix sont exorbitant )

    Pense-tu que cela fonctionne ?

    cordialement

  51. Maximilien Labadie
    29 juillet 2013 à 9 h 45 min #

    Alors ça peut fonctionner plus ou moins, tout dépend de chaque entreprise et leur façon de procéder. Ce qui me dérange avec ces agences, c’est qu’elles promettent des positions (ici Top 3), or on ne contrôle pas les résultats de recherche de Google et il est quasi impossible de déterminer à l’avance une 1ère position, 2ème ou 3ème sur n’importe quel mot clé. Selon moi, on peut avoir pour objectif un Top 3, un Top 5 ou encore un Top 10, mais je ne me permettrai pas de garantir ces positions.

    Pour les prix, il faut être assez vigilant et comparer le travail réalisé entre chaque agence. Certaines peuvent afficher un tarif très élevé pour un très bon travail et des résultats concluants, et d’autres peuvent aussi faire facturer très cher pour pas grand chose. Mieux vaut éviter aussi ceux qui affichent des tarifs trop bas (genre 100 € à l’année) et toutes les prestations automatisées, c’est bidon.

  52. 3 février 2014 à 9 h 14 min #

    J’utilise aussi ces outils, il est vrai qu’ils sont assez cher mais leur version gratuite limitée est amplement suffisante si vous travaillez sur 2 sites maxi à la fois.

    Je complète l’avis de Maximilien sur son dernier commentaire, il est en effet difficile de garantir un top 3 ou 5. Mais ce n’est pas un objectif impossible à atteindre si vous ou votre agence y travaillez sérieusement.

    Pour les tarifs je suis d’accord avec Maximilien et j’ajouterais que si l’agence est en mesure de vous présenter de solides références et qu’elle peu vous prouver que ce sont bien les siennes, alors inutile de se poser des questions sur leur sérieux.

  53. 19 mars 2014 à 7 h 43 min #

    Haaa ça! Max, tu me pousses à vraiment prendre goût au SEO, je t’assure :D
    C’est un domaine très passionnant
    J’ADORE. Et au fait sans aucune connaissance en SEO sur le Web, t’es comme un petit pigeon dans un raz de marrée. hihihi

    A bientôt Max :)

    • Maximilien Labadie
      19 mars 2014 à 15 h 11 min #

      Content que le SEO t’intéresse autant ! C’est clair que c’est un énorme plus de maîtriser le SEO quand on travaille sur des projets web ;)

  54. 26 mars 2014 à 17 h 26 min #

    Merci pour toutes ces petites astuces. Me concernant, j’utilise l’outil de planification des mots-clés disponible sur le compte Google adwords. j’obtiens donc une idée plus précise des volumes de recherches mensuels. Après je regarde les sites les mieux positionnés par mots-clés et je regarde le travail de référencement via Ahrefs.

    Ça me permet d’avoir une idée de la concurrence en terme de Netlinking.

    A plus

  55. Sarah Jilbert
    30 mars 2014 à 22 h 35 min #

    Salut,
    J opte pour Market Samourai, Je pense que c est le meilleur pour bien analysé la difficulté d un mot clé.

  56. Mister
    1 avril 2014 à 12 h 41 min #

    Bonjour,

    Je n’arrive pas à obtenir de réponses concernant la question suivante
    L’utilisation des réseaux sociaux permet-il d’améliorer le référencement d’un site Internet sur des mots-clés en rapport avec l’activité? si oui pourquoi?

    Merci par avance pour votre réponse?

Que pensez-vous de l'article ?