3 excellentes idées de niche dans le domaine culinaire

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous dévoiler 3 superbes idées de niche dans le domaine de la cuisine que je viens de découvrir. Chacune de ces thématiques a un grand potentiel et la possibilité de générer plusieurs dizaines de milliers de visiteurs par mois. Je vous laisse découvrir cela en vidéo !

Il s’agit de niches peu concurrentielles, avec peu d’annonceurs mais un trafic colossal : plus de 100 000 recherches mensuelles sur google.fr en cumulant les mots clés principaux à viser, sans prendre en compte la longue traîne. Ce sont des idées simples qui permettent de faire des choses très intéressantes.

Tout d’abord, il s’agit de sujets evergreen, ces produits existent depuis la nuit des temps et ils ne sont pas prêt de disparaître ! Ils font parti de notre alimentation et tout le monde (ou presque) les apprécie.

saumon

En créent des guides dédiés sur ces sujets, les meilleurs qu’il soit et en les référençant comme il faut, vous avez toutes les chances de ranker en Top 5 sur ces requêtes à fort trafic. Les possibilités de rémunération sont alors multiples :

  • la solution passe-partout : Google Adsense
  • vente d’accessoires de cuisine en affiliation : Amazon Partenaires
  • la vente de produits numériques : à vous d’évaluer le marcher et de les créer !
Amazon propose près de 190 000 produits dans sa catégorie : Couteaux et ustensiles de cuisine

Amazon propose près de 190 000 produits dans sa catégorie : Couteaux et ustensiles de cuisine

J’ai trouvé des noms de domaine assez sympa pour chacune de ces thématiques et je vous préviens : les premiers arrivés seront les premiers servis 😉 Pour trouver ces idées, j’ai fait preuve d’un peu d’imagination (très peu en fait ^_^ ) et j’ai utilisé l’outil SECockpit que j’affectionne particulièrement.

Comme certains le savent déjà, je bosse sur une méga formation orientée sites de niche et la bonne nouvelle, c’est qu’elle est presque terminée ! Je souhaite vous livrer la meilleure formation qu’il soit, afin qu’elle réponde vraiment à tous vos besoins et qu’elle aille au delà de vos espérances. Pour en savoir plus, rejoignez la newsletter du blog en cliquant ici.

Si l’article vous a plu, partagez-le sur les réseaux et si vous souhaitez une question, rendez-vous dans les commentaires !

Dernière MAJ : le 26 novembre 2015

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

30 réactions instructives :

  1. 13 novembre 2015 à 8 h 58 min #

    Hello Max.

    Intéressant de voir ses niches surtout la promesse de visiteur derrière. Mais à combien de temps évalue tu le référencement pour arriver en première page des moteurs de recherche?

    combien doit on investir dans la niche pour la rentabiliser si par exemple on espère 100 euros de revenu avec ces niches

    • Maximilien Labadie
      13 novembre 2015 à 15 h 58 min #

      Salut Nat,

      C’est une question assez vague, tout dépend comment tu vas t’investir dans l’optimisation de ton site et bien sûr le netlinking. En faisant du bon boulot, il est possible d’avoir de bons résultats d’ici 3/4 mois.

  2. Vincent
    13 novembre 2015 à 9 h 29 min #

    En grand fan de la pataterie, je tente ma chance sur les pommes de terre ! Merci pour le tuyaux.

    • Maximilien Labadie
      13 novembre 2015 à 15 h 58 min #

      Super, tu m’en diras des nouvelles 😉

  3. vincent
    13 novembre 2015 à 14 h 56 min #

    Salut c’est Vincent, pas le même que celui du dessus :p

    ..moi je prend pas ce genre de thème car je sais pas faire pour générer des fiches cuisine, générer des avis, créer des recettes sans plagier.. bref la construction du contenu d’un tel site me semble compliqué pour ma part.

    J’ai une question: j’ai entendu dire que les .info rankaient mal, qu’il fallait éviter .. et effectivement on en voit pas souvent dans les serps non ?

    Sinon, je pense que tu as légèrement surestimé les gains “plusieurs centaines de milliers d’euros par mois” ..

    Peut etre pas quand même :p

    A+ Maximilien

  4. Maximilien Labadie
    13 novembre 2015 à 16 h 06 min #

    Salut Vincent,

    Décidément il y en a pas mal 😉

    Pour ta première problématique, si tu manques d’inspiration, tu peux toujours passer par un rédacteur, il n’en manquera pas comme il a l’habitude.

    Les .info peuvent très bien ranker, même les nouveaux TLD s’en sortent pas mal. Il faut juste fournir un peu plus d’effort qu’avec un .com ou un .fr. Ça marche pas mal pour des sites de niche, et effectivement moins pour les gros sites.

    Hihi pour les 100 000+ €, je ne parlais pas de notre potentiel à reproduire un tel modèle, mais des gros portails français que l’on retrouve souvent dans les Top 10 sur toutes les requêtes cuisine et autres : Marmiton, 750g, CuisineAZ, Journaldesfemmes…

    Par curiosité, j’ai jeté un petit coup d’oeil à la fiche societe.com de Marmiton et leur CA était de 357 000 €… en 2005 !

  5. 13 novembre 2015 à 17 h 31 min #

    Salut Maximilien,

    Bonne idée cet article pour aller ensuite fouiller un peu plus.

    Effectivement dans la cuisine il y a vraiment plein de mots-clés à tenter et je l’avais d’ailleurs fait il y a quelques années en lançant un site sur les pizzas, un autre sur le brownies, etc…

    J’avais réussi à très bien me positionner avec mon site de brownies (dans le top 3) donc pas mal de trafic mais après la réalité c’est aussi que les annonceurs Adsense sont assez rares et quand il y en a alors les annonces sont peu qualifiées et peu cliquées.

    Et encore je parle de cela il y a plusieurs années, époque où les ad-blocks étaient bien moins présents (quoique dans la niche cuisine, ce n’est peut-être pas la population la plus utilisatrice de ce type d’outils).

    J’avais tenté aussi Amazon avec des livres de recette ou des accessoires mais là encore vraiment très très peu de conversion.

    Les gens sont là pour avoir accès à une recette vite fait pour préparer quelque chose pour le repas ou le goûter mais ils ne sont pas dans une démarche d’achat du coup dur dur de les faire cliquer / acheter.

    Bref, pour ma part je dois avouer que j’ai été vacciné par ce genre de site (j’avais fait rédiger au moins 50 recettes différentes de brownies, oui oui c’est possible ^^) mais vous pouvez tout de même tenter le coup et nous partager plus tard vos résultats 🙂

    A+ Xavier

    • Maximilien Labadie
      13 novembre 2015 à 17 h 49 min #

      Coucou Xavier,

      Merci beaucoup pour ton retour et tous ces détails croustillants 🙂 Je pense aussi qu’il faut déjà avoir de bons bagages et être très calé en conversion pour réussir à convertir de tels visiteurs.

      J’ai des sites similaires (pas dans la cuisine) où les visiteurs viennent consommer rapidement l’information et où il y a très peu d’annonceurs, pourtant je réussis à avoir de très bons CTR (entre 4 et 10%) avec des emplacements stratégiques (un peu gênants ^^) du coup malgré un faible CPC, cela fait de jolis revenus !

      Idem pour moi avec l’affiliation surtout pour les livres. Pour les accessoires, il faut vraiment que ce soit très ciblé et bien placé stratégiquement, sinon ça convertit mal…

      J’adore les brownies :))) Tu m’enverras l’adresse de ton site s’il existe toujours 😉

      • 13 novembre 2015 à 18 h 10 min #

        Non j’ai regardé dans mes archives mais je n’ai pas de traces du NDD et je ne m’en souviens plus du tout, c’etait un bon vieil EMD genre browniechocolat.net ou un truc du genre. En tout cas il n’est plus sous mon contrôle.

        Par contre j’ai toujours les articles de recettes… presque 80 en tout ! C’est encore plus que ce que je pensais ^^

        Faudra qu’on discute emplacement de bloc Adsense alors 😉

        Pour l’affiliation sur les accessoires j’avais même fait des articles qui n’étaient pas des recettes mais dédié aux accessoires justement mais même ce type d’article ne convertissait pas plus que ça.

        Bref, je crois que ce n’est pas le genre de niche qui est si facile à exploiter.

        • Maximilien Labadie
          13 novembre 2015 à 19 h 48 min #

          C’est bon je l’ai trouvé haha 😀

          Tu vas rigoler : browniechocolat.info

          Dommage parce qu’il avait quand même 78 ref domains 😉

          Tout compte fait, il y a bien des thématiques où l’affi ne marche pas !

  6. 13 novembre 2015 à 17 h 57 min #

    Salut Maximilien,

    Je ne me rappelle plus si j’ai déjà commenté ici mais je te suis depuis quelques mois déjà et aujourd’hui j’ai décidé d’en savoir plus sur ces 3 niches de la thématique cuisine.

    Tout d’abord, sur ta vidéo… es-tu en train d’utiliser SECockpit? Je ne l’avais jamais vu en action.

    Ensuite, je suis pas vraiment convaincu que ce sont de bonnes niches.
    – d’abord, y a pas d’Adsense sur les résultats de recherche. Le fait qu’il n’y en ait pas veut clairement dire que c’est pas une super niche monétisable – et ceci rejoint le commentaire de Xavier
    – ensuite, dans le Top10, j’ai vu du Wikipedia, du Youtube, du wikihow. Des grosses machines quand même. Des sites d’autorité comme Marmiton, CuisineAz, qui sont orienté là-dessus… et j’ai pas vu d’autres sites de niche. Pour moi c’est généralement un bon signe. Si y a un site de niche qui est positionné, ça veut dire qu’on peut en positionner un autre.
    – enfin… les sites concurrents sont quand même super travaillés, et c’est clairement pas que du contenu. Pour ranker 1er sur Google, je pense qu’il faudra bien plus que 3 ou 4 mois, et un site qui allie photos, vidéos, avis, commentaires, des centaines de recette…

    Bref pour ma part, je ne vois pas cela comme des niches viables.
    D’ailleurs j’ai regardé sur Long Tail Pro, et ce sont des niches compliquées. le Average Keyword Competition (qui est un indicateur de la difficulté pour se positionner sur le Top10 pour ce mot clé) est trop élevé pour pomme de terre ou saumon, est acceptable pour tarte au citron et est intéressant pour tartare au saumon.

    Mais à nouveau, même si une niche semble facile (car peu de compétition et bcp de trafic), si elle semble peu monétisable, c’est probablement un mauvais choix. Mieux vaut se consacrer à une niche qui semble aussi facile, mais qui a de meilleures opportunités de gagner de l’argent.

    A très vite !

    Nicolas.

    • Maximilien Labadie
      13 novembre 2015 à 19 h 35 min #

      Salut Nicolas,

      Merci pour ton commentaire très complet et ton avis franc que je respecte. Je pense effectivement qu’il n’est pas aisé pour un grand débutant de bien se positionner sur ces mots clés.

      Mais il est aussi important de rappeler qu’un site dédié sur un sujet bien précis à bien plus de chances de ranker, même face à de gros portails. Le but ici étant de ne pas se concentrer sur des mots clés complexes tels que pomme de terre, citron ou encore saumon, mais d’aller chercher les mots clés intéressants en terme de trafic et les moins concurrentiels possibles.

      Pour avoir fait du référencement en entreprise, à mon compte et pour mes propres sites, je suis dans la mesure d’évaluer rapidement la compétitivité de n’importe quel mot clé et je ne pense vraiment pas me tromper sur ceux-la. Quelqu’un qui gère en référencement et qui s’investit dans son projet n’aura pas de mal à ranker sur plusieurs requêtes importantes en 4 mois.

      Concurrencer des portails de ce type fait parti de mon quotidien (ou presque 😉 ) et il n’y a rien d’exceptionnel à les devancer avec un site beaucoup plus spécialisé (je gère une centaine de sites de niche, plus ou moins importants, dans des thématiques très différentes).

      Et si on devait éviter toutes les niches où il y a quelques gros sites qui rankent, il ne resterait pas grand chose, pas vrai ? 😉

      • 13 novembre 2015 à 20 h 32 min #

        Salut Maximilien,

        Je pense qu’il est possible de gagner de l’argent avec un site sur la pomme de terre ou la tarte au saumon. Mais je pense que l’effort à déployer (surtout pour un débutant) ne vaut pas l’argent qu’i lserait possible de gagner sur une niche à la même concurrence et mêmes recherches, mais bien plus monétisables. Alors oui, quelqu’un quo s’y connait arrivera 1er sur Google, pourquoi pas. Mais pour gagner quoi?

        Effectivement, je te rejoins, un site dédié a plus de chances de se ranker face à un gros portail. Après j’ai du mal à voir comment un site de niche où tu outsoucerais quasiment tout peut être devant marmiton ou 750g. C’st possible, mais pour moi tu dois faire un vrai site de qualité, et pour cela il faut probablement un truc fait soi-même.

        Enfin ce serait intéressant que quelqu’un se lance dans cette niche, me prouve le contraire, et soit encore présent dans 1 an en première page 😉 Je ne demande qu’à voir 😉

        Et de toute façon comme je disais à Vincent, on a tous une manière différente de faire des sites de niche. Pour ma part je vise la qualité avant la quantité, et je préfère donc me concentrer sur LA perle rare qui peut me faire gagner 1000 euros/mois. Les sites à 10 euros/mois ça m’intéresse pas.

        A très vite!
        Nicolas.

        • Maximilien Labadie
          15 novembre 2015 à 12 h 03 min #

          Salut Nico,

          Je n’ai pas de doute sur le fait que déléguer un maximum de tâches signifie mauvaise qualité. Car dans un sens, on peut tout faire par soi-même et faire un travail baclé, et on peut aussi bien déléguer aux bonnes personnes et réaliser un super site en ayant minimiser au maximum ses tâches. C’est une question de bonne organisation et d’expérience.

          Les sites comme Marmiton ou 750g ne sont pas devenus populaires parce que leurs propriétaires rédigeaient toutes les fiches de recettes, mais parce qu’ils ont rapidement trouvé des rédacteurs passionnés et professionnels. J’imagine qu’ils ont beaucoup investi dès le début parce qu’ils avaient les moyens, et nous devons nous en inspirer à notre échelle qui est plus modeste, pour évoluer progressivement.

          Les référenceurs et webmasters qui font tout de A à Z que je connais personnellement n’ont guère évolué au cours de ces dernières années, alors que ceux qui délèguent un max de choses comme il faut ont largement développé leur business en ligne.

          Tu me mets une colle, j’ai bien envie de lancer un site sur une de ces niches ^_^ Je vais y réfléchir encore un peu car je suis pleinement investi dans la formation.

          Hihi je pense que personne n’a pour vocation de créer des sites de niche à 10 € / mois 😀 Remarque cela ne peut pas faire de mal tant qu’ils sont en auto-pilot et qu’ils ne nécessitent aucune action.

          C’est un débat très intéressant et je comprends ton point de vue. Pour ma part, je pense qu’il est préférable de se diversifier afin de minimiser les risques, car une fois que la parle rare à 1000 € / mois tombe, il ne reste plus qu’à chercher un nouvel employeur.

  7. vincent
    13 novembre 2015 à 18 h 59 min #

    Salut

    J’ai plein de site de niche où j’arrive à etre devant des “machines de guerre” cdiscount, darty, amazon .. faut pas se fier à ça en fait. C’est vrai que ca peut faire peur mais au final, faut pas trop s’y fier.

    • Maximilien Labadie
      13 novembre 2015 à 19 h 36 min #

      Je ne peux que te valider 🙂

    • 13 novembre 2015 à 20 h 21 min #

      Salut Vincent,

      Oui moi aussi j’ai eu l’occasion our un site de niche de ranker devant des “machines de guerre”. Pour cela, j’ai fait du grey ou blackhat SEO, et Google m’a pénalisé ensuite. Depuis j’ai appris mais je sais aussi que je préfère éviter les niches où il y a plein d’ecommerce. Pourquoi? PArce que si quelqu’un cherche “écran plat”, c’est probablement qu’il veut acheter un écran plat. Il veut pas des informations sur un écran plat (donc un site de niche avec le Top 5 des écrans plats du moment). PAr contre si tu cherches “meilleur écran plat”, now we’re talking. D’ailleurs is tu regardes, pour Ecran plat tu as Amazon Darty Boulanger Fnac, bref des ecommerces… et pour meilleur ecran plat tu as quechoisir, lesnumeriques, lenouvelobs (bon ok aussi un peu Fnac et Boulanger) donc déjà plus du contenu texte.

      Je ne dis pas que c’est impossible, mais de là à dire que c’est à la portée de tous et que c’est la meilleure idée.

      Bref un débat intéressant, on a tous une manière de construire des sites de niche différentes. Pour ma part je préfère éviter des mots clés ecommerce comme “écran plat” et je pense que les mots clés informatifs ou “meilleur” bidule sont plus intéressants.

      Enfin c’est mon opinion 🙂

      • vincent
        14 novembre 2015 à 15 h 22 min #

        Alors moi je fais pas dans le grey hat encore moins dans le BH .. ca m’empeche pas de ranker devant les machines de guerre 🙂

      • Maximilien Labadie
        15 novembre 2015 à 12 h 13 min #

        Oui, les mots clés “meilleur…” sont très bien, ils permettent de bien convertir, par contre en terme de recherches, on est bien loin des mots clés principaux.

        Pour rester sur l’exemple d’écran plat, le mot clé principal compte 1 300 recherches mensuelles sur google.fr alors que “meilleur écran plat” en compte que 20 recherches !! et c’est le cas pour la plupart des mots clés.

        Pour bien gagner sa vie avec des sites de niche, il ne faut pas se limiter à de telles croyances. Et je ne fais ni du GH ou du BH pour ranker 😉

        • 18 novembre 2015 à 13 h 34 min #

          Bon, “meilleur écran plat” c’était un exemple sémantique. Effectivement niveau recherche, on est d’accord, c’est pourri. 🙂

  8. 13 novembre 2015 à 19 h 32 min #

    Franchement je comprends pas pourquoi Maximilien tu ne gardes pas saumon.info ou tartecitron.fr ou pomme2terre.{fr|com} pour toi, au lieu de donner les plans comme ça gratos à tes visiteurs !

    En tous cas c’est pas moi qui vais travailler ces niches, j’ai déjà donné dans la théma “recette de cuisine” il y a des années mais à l’époque marmiton venait d’arriver et m’avait complètement coupé l’herbe sous le pied. C’est le risque du métier : qu’un plus gros arrive et investisse n fois plus que toi dans le même projet.

    • Maximilien Labadie
      13 novembre 2015 à 19 h 43 min #

      J’ai tellement de sites et d’idées que je ne sais plus quoi en faire xD

      Hihi je plaisante à moitié car j’ai toujours plein d’idées de niche sous le coude et je suis actuellement dans une phase d’amélioration de l’ensemble de mes sites de niche. Je cherche à lancer moins de sites, mais des sites de meilleure qualité (seulement 1 ou 2 par mois).

      Je m’investis pour rendre mes sites de niche le plus qualitatif possible et bien les référencer. Je vise actuellement plus le qualitatif que le quantitatif, comme c’est du déjà fait.

  9. vincent
    14 novembre 2015 à 15 h 24 min #

    Je suis aussi dans cette phase de renforcement de ma trentaine de sites (qui sont pourtant quasi déjà tous top10) .. avant de repasser à l’assaut de nouvelles niches. Je fais un travail en glissé en fait pour etre précis, ca permet de garder la motivation et de varier le travail.

    • Maximilien Labadie
      15 novembre 2015 à 12 h 14 min #

      Ça c’est super 🙂 Bien joué Vincent !

  10. 19 avril 2016 à 9 h 08 min #

    Les sites de niches restent une bonne solution pour avoir du trafic assez rapidement même s’il faut énormément travailler.

    En tous cas, les niches culinaires, peu de monde y pense.

  11. 8 mai 2016 à 9 h 58 min #

    Je confirme, si on sait comment trouver de bonnes niches, à la fois lucratives et avec peu de compétitions, alors il y a moyen de gagner beaucoup d’argent avec la publicité !

  12. 22 mai 2016 à 21 h 25 min #

    Salut Maximilien

    merci pour la video, ça ouvre les yeux en effet.

    J’ai une question, chaque fois tu regardes dans les SERP s’il y a des AdSenses

    Quand il n’y en a pas, on croit que ça ne raportera rien, et pourtant dans la video tu dis que même s’il n’y a pas d’adsense dans les SERP le clic rapporte quand même quelque chose

    tu aurais plus d’informations sur ce point ?

    Merci

    • Maximilien Labadie
      23 mai 2016 à 9 h 43 min #

      Salut Arnaud, si Google ne trouve pas d’annonceurs pertinents à afficher dans les encarts publicitaires de ton site, il en affichera quand même dans une thématique proche et/ou en se basant sur l’historique de navigation de l’internaute.

      • 23 mai 2016 à 10 h 14 min #

        OK je vois merci

        il affichera quand même quelque chose (avec les pubs caricatives au départ le temps de calculer)

  13. jeff
    2 juin 2016 à 22 h 14 min #

    Ce qu’il faut savoir c’est que le volume d’audience des sites de recettes est très saisonnier et très disparate dans la semaine.
    Pic d’audience samedi midi, dimanche midi, et apothéose 24 et 31 décembre.
    L’audience est récurrente et volumineuse, mais elle rapporte peu car il y a peu d’annonceurs et des inventaires très importants sur les “machines de guerre” qui vendent bcp en direct leur pub .

    Bref 100 visites dans le culinaires et 30 visites sur des produits / services, pas de doute il faut fuir le culinaire.

    testé sur des sites majeurs et des sites de niches…

    A+

Donne ton avis :

Je souhaite recevoir les meilleurs conseils et astuces de Web & SEO


Objectif Indépendance Financière !

Formation site de niche Web & SEO à -20%

Ça m'intéresse !

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match