Mon avis sur UpWork, une solution pour externaliser ses tâches

A travers cet article, je vais vous donner mon avis sur la plateforme d’outsourcing UpWork (anciennement oDesk). Mais dans un premier temps, je vais vous présenter la plateforme…

upwork

Lancé en 2003, UpWork.com est une plateforme qui réunit des workers et des employeurs en ligne. UpWork a l’air de plutôt bien marché au niveau international mais il semble à mes yeux pas encore assez populaire sur le marché francophone…

Besoin d'aide ?Les compétences que l’on peut trouver sur UpWork

Le site compte 2,5 millions de workers, présents aux quatre coins du Globe : des programmeurs, des designers, des assistants virtuels (VA), des community managers, des copywriters, des marketers… on trouve tout, et même des avocats ! Je vous laisse imaginer la suite, vous pourrez déléguer quasiment toutes vos tâches grâce à ce magnifique superbe qu’est UpWork, si il est bien manipulé.

Le nombre de workers sur la plateforme est tout simplement incroyable, heureusement on peut définir des recherches très précises et il n’est pas compliqué de trouver des personnes francophones, loin de là !

Quel coût faut-il prévoir pour utiliser cet outil ?

L’inscription est gratuite, par contre sur chaque mission que vous déléguerez, UpWork touchera une commission de 10 %.

Peut-on placer ses travaux en public sur la plateforme ? Peut-on choisir individuellement ses workers ?

Oui, c’est possible pour les deux. Vous aurez le choix de mettre votre annonce en privé ou en publique. Si elle est publique, des membres pourront vous contacter pour travailler sur votre projet, vous pouvez ensuite accepter ou refuser. Sinon, si elle est en privée, vous devrez contacter les membres qui vous intéressent directement.

UpWork

UpWork.com

Pour ma part, j’ai opté pour la seconde option à plusieurs reprises et aucun soucis la dessus ! Les membres sont très sérieux, actifs et efficaces à condition que vous sélectionnez les bons ;) C’est un travail minutieux à réaliser en amont mais qui vous facilitera en fait grandement la tâche. Le but étant de gagner un maximum de temps possible, d’avoir le meilleur travail possible réalisé et de bénéficier du meilleur tarif.

Je me suis même fait une liste perso de workers “premium” (en bookmark), à méditer !

Alors comment choisir ses workers ? Quels critères sélectionner ?

Le système de recherche de workers sur UpWork est très bien fait, on peut remplir et sélectionner en quelques clics les critères les plus importants :

  • Type de travail : “logo design”, “virtual assistant”, “french writer”, “php expert”… tout ce dont vous avez besoin !
  • Notation du worker sur ses différents travaux (basée sur 5 étoiles)
  • Tarif à l’heure
  • Nombre d’heures de travail sur la plateforme
  • Localisation (par continent)

En clair, vous pourrez trouver facilement la ou les personnes dont vous avez besoin pour vos projets.

upwork

Mes conseils pour choisir la bonne personne :

Avant de choisir quelqu’un et passer votre commande rapidement, veillez bien à vérifier son historique, les travaux qui ont été réalisés, les feedbacks des autres employeurs, la note globale donnée sur l’ensemble de ses travaux, le nombre d’heures de travail, son tarif à l’heure… Vérifiez bien également si la personne que vous allez embaucher a déjà réalisé un travail similaire à ce que vous recherchez. Ne négligez aucun détail et vous en repartirez gagnant et sans perte de temps 8)

Les workers peuvent être payés à l’heure, mais comment être sûr qu’ils travaillent ?

Travailler avec oDeskLe système mis en place par UpWork est à la fois ingénieux mais il peut être aussi dérangeant… si le worker fait autre chose que sont travail ! En effet, on peut qualifier UpWork de “mini Big Brother” : il veille à ce que le travail soit fait et rien d’autre. Des screenshots sont pris régulièrement, à différentes intervalles de temps, et si un membre de l’équipe d’UpWork s’aperçoit que le worker fait autre chose (Facebook, musique, MSN…), celui-ci perd automatiquement du temps de travail ! Vicieux mais efficace :whistle:

Le paiement à l’heure n’est pas l’unique solution sur UpWork. On peut également donner un prix fixe à sa tâche ou à son projet, et là c’est aux workers d’accepter ou de décliner votre offre si ils estiment qu’elle est satisfaisante ou non pour eux. Par exemple, vous pouvez très bien passer une commande de bannière pour votre site pour 30 $, en public ou en privé, toujours au choix. Si l’offre est publique, vous recevrez une multitude de demandes (dont vous devrez ensuite faire le tri), si elle est privée, à vous de rechercher les bonnes personnes via le moteur de recherche d’UpWork.

En bref…

Je recommande UpWork. C’est une excellente plateforme dans la mesure où vous choisissez les bonnes personnes avec qui vous allez travailler. De mon côté, je n’ai été que satisfait, d’ailleurs le logo de ce blog a été réalisé via UpWork ;)

D’autres plateformes sérieuses similaires à UpWork :

  • Freelancer : conception, commerce, marketing, rédaction, saisie de données, comptabilité, juridique
  • Codeur : développement web, webdesign, e-commerce, webmarketing
  • 99Designs : design de logo, site, ebook, carte de visite, application, bannière

Et vous, connaissiez-vous déjà UpWork ? Avez-vous employé quelqu’un sur cette plateforme ? Comptez-vous utiliser UpWork à l’avenir ? A quel usage ?

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

56 réactions instructives :

  1. Eric
    29 décembre 2012 à 18 h 30 min #

    Rien à dire, la présentation est nickel! C’est vrai que oDesk est une solution qui a fait ses preuves et depuis un moment.

    Néanmoins, depuis, beaucoup de concurrents ont fait leur apparition avec Elance.com en tête de file.

    Dans tous les cas, ces services s’inscrivent dans la grande mouvance du Cloud et de la flexibilité. Vous avez un projet, vous avez besoin de certaines compétences, aucun problème vous les externaliser dans le Nuage ;)

  2. Killian
    29 décembre 2012 à 18 h 33 min #

    Hello!

    Sympa cette petite revue. Je connais Odesk depuis peu, mais on peut vraiment faire beaucoup de choses…Du coup, je ne savais pas pour le travail à l’heure, vu que j’ai pas creusé et j’essaie de passer en direct avec les workers et pour l’instant pas de surprises! Je vais m’y remettre un peu avec les options type AO. En tout cas, sympa ce premier article, je vais suivre ça de près.

    A plus!

  3. Flo
    29 décembre 2012 à 18 h 37 min #

    Je ne connaissais pas cette plateforme mais je compte m’inscrire très vite dessus. Je suis assez fan du principe. J’utilise d’ailleurs, à ce jour, des plateformes du même type pour acheter mon contenu. Penses tu qu’il y ai assez de business pour du job francais/francais ? (c’est souvent le problème avec ce type de plateforme)

  4. 512banque
    29 décembre 2012 à 18 h 43 min #

    Je plussoie! On peut faire de très belles choses à condition d’être organisé!

  5. Maximilien Labadie
    29 décembre 2012 à 18 h 50 min #

    @Eric En effet, d’autres plateformes sont montantes et font pas mal de satisfaits, notamment elance.com qui est à ce que j’ai pu lire autant apprécié qu’oDesk. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester, mais ça ne saurait tarder, j’ajoute ça à ma liste ;)

    @Flo Oui tu n’auras aucune difficulté à trouver des workers français, même dans la rédaction web. Tu risques d’être étonné de voir le nombre de personnes répondant à tes critères !

  6. Antonin
    29 décembre 2012 à 18 h 50 min #

    Je connaissais pas mais je garde sous la main : ça me semble très utile pour des “petites” missions – pour le reste, je préfère passer par des gens que je connais.
    J’en profite pour te dire bravo pour le lancement de ton blog et bon courage !

  7. Guillaume
    29 décembre 2012 à 18 h 51 min #

    J’avais entendu parlé vite fait de cette plateforme mais je n’ai jamais vraiment utilisé ce genre de site. Je suis peut être un peu réticent. J’utilise seulement les plateformes de rédactions comme Textbroker et Textmaster.
    Quelqu’un à déjà utilisé ce genre de site pour faire un webdesign ?

  8. Dave
    29 décembre 2012 à 19 h 03 min #

    Ce genre de plateformes est un intermédiaire de plus dans la chaîne du travail et la gestion du projet, c’est assez chronophage et je connais des freelance qui se sont fait avoir en acceptant des contrats bradés (et dans l’espoir d’en signer de meilleurs après, c’est ce que promettait à demi-mot le donneur d’ordre), et en plus en se faisant piquer toute leur méthodologie !

    Je trouve qu’il y a de plus en plus de plateformes de ce genre, de plus en plus spécialisées (Elance, freelancer, codeur-discount ah non plus maintenant ;-) codeur, cyberworkers, textmaster, redactiweb, textbroker…), et c’est un peu triste, car je pense que la plupart des clients cherchant un prestataire n’adoptent pas votre attitude (annonce privée et selection du “bon” prestataire) mais préfèrent taper large et surtout hard discount !

    Il est très certainement possible d’y trouver son compte en tant que porteur de projet et prestataire puisque cela a l’air de vous satisfaire, mais vous devez faire partie des rares qui savent exactement ce qu’ils veulent et qui possèdent les compétences pour l’exprimer clairement sur un brief puis un cahier des charges ;-)

  9. Benjamin
    29 décembre 2012 à 19 h 18 min #

    Je n’ai pas encore utilisé Odesk, me limitant pour l’instant aux plateformes du type Fiverr ou mechanical turk.
    J’y penserai pour effectuer des tâches un peu plus qualitatives !
    ++

  10. Ethno Urban
    29 décembre 2012 à 19 h 48 min #

    Bonne review sur cette plateforme qui est o’Desk ce qui m’a donné l’envie d’aller y jeter un oeil. Serait-il possible de faire une liste à la fin de l’article des autres plateformes du même style ?

  11. Alex
    29 décembre 2012 à 20 h 39 min #

    Sympa cette présentation, merci, ça donne envie de tester la plateforme maintenant :)

  12. Maximilien Labadie
    29 décembre 2012 à 20 h 46 min #

    @Antonin En effet, c’est top pour des petites missions !

    @Guillaume Je ne l’ai pas encore utilisé pour réaliser un webdesign, mais j’ai pu voir passer des réalisations de vrais pros! Côté design, je n’ai passé que quelques commandes pour des logos et j’en ai été très satisfait.

    @Dave Je te rejoins complètement, il y a en effet du bon et du mauvais. Pour les personnes vivant dans des pays où le coût de la vie est faible et les salaires bas, ce genre de plateforme est une véritable opportunité.

    D’un autre côté, il sera plus difficile pour des freelances vivant en France de se démarquer sur ce genre de plateforme car les honoraires sont inévitablement plus élevés.

    Il y a quand même des points positifs à utiliser ces plateformes même pour des freelances français :
    – localisation, proximité avec le client, français parfait, meilleure compréhension des projets/attentes
    – tarif à l’heure, on peut accepter/refuser certaines offres

    Je conçois qu’il faudra certainement faire des sacrifices au début en travaillant à moindre coût pour obtenir une bonne visibilité sur la plateforme, de bons feedbacks et de bonnes notes, après les offres viennent toute seule ! Autre point important pour un freelance : il ne doit pas se limiter qu’à une seule plateforme comme oDesk, il peut également rejoindre les autres plateformes que tu as cité pour accroître ses chances de recevoir plus d’offres.

    @Ethno Urban Je vais faire ça, d’autant plus que Dave a partagé quelques sites que je ne connaissais pas encore ;)

  13. Morgan
    30 décembre 2012 à 3 h 00 min #

    Je ne connaissais pas, je mets ça en mémoire au cas où. Ca pourrait me servir pour l’agence que je monte en ce moment :)

  14. Maxime
    30 décembre 2012 à 3 h 54 min #

    La présentation qui est faîte d’oDesk est très bien. Récemment, j’ai commencé à utiliser la plateforme pour la première fois. Pour ma première commande, j’ai un peu galéré, mais je pense qu’à terme, ça sera plus facile avec l’habitude.

  15. Mary
    30 décembre 2012 à 14 h 38 min #

    Sympa cette plateforme pour optimiser certaines tâches ! Testé et approuvé.

  16. Arnaud Lemasson
    30 décembre 2012 à 18 h 35 min #

    J’utilise Odesk depuis plus d’un an. C’est un outil génial, mais il faut faire attention aux workers, car il y a vraiment de tout… Leur système de paiement à l’heure est vraiment sympa pour l’employeur.

    Je profite de mon commentaire pour te souhaiter bonne chance pour ce blog Maximilien ! A très vite

  17. Chafik
    30 décembre 2012 à 20 h 53 min #

    Bonjour Maximilien,

    Ton article est complet et résume bien le fonctionnement du site avec quelques astuces à la clé !

    Dans le même sens, j’avais moi aussi écris un article sur les sites de sous-traitance, pour celui qui serait intéressé : http://www.ebooks-gagnants.biz/5-sites-pour-booster-votre-activite-grace-a-la-sous-traitance/

    Très beau blog et très beau logo aussi… ;)

    Chafik

  18. GeekPress
    31 décembre 2012 à 10 h 29 min #

    En fait, si je comprends bien, il s’agit d’une plateforme de mise en relation comme on peut trouver sur codeur.com ou graphiste.com ?

    Ca peut-être pas mal pour des métiers hors web. Pour tout ce qui est recherche de développeurs ou de graphistes, je préfère resté sur une plateforme française. Surtout qu’on n’en manque pas en France :)

  19. Maximilien Labadie
    31 décembre 2012 à 11 h 28 min #

    @Geekpress oui c’est comparable à codeur.com et graphiste.com, sauf qu’oDesk est assez généraliste, on trouve tout type de compétences.

    Les workers sont principalement anglophones mais il y en également beaucoup qui parlent français, donc tu pourrais également y trouver ton compte.

  20. Kevin
    31 décembre 2012 à 12 h 19 min #

    Salut à toi,

    Odesk fut longtemps un outil que j’appréhendais d’utiliser car, je trouve que ce n’est vraiment pas facile de s’y retrouver quand on souhaite faire réaliser un projet.

    Grace à cet article et aux commentaires des internautes, je pense dès à présent l’utiliser pour plusieurs projets dans différents domaines ce qui est très pratiques avec Odesk.

    Sympa ton article !

  21. Maximilien Labadie
    1 janvier 2013 à 6 h 08 min #

    Merci Kevin, j’espère que cela t’aidera à franchir le cap ! Tu verras que ce n’est pas si compliqué que cela. Je vais certainement faire un petit tuto pour expliquer comment passer une commande sur oDesk.

  22. Julien
    1 janvier 2013 à 12 h 57 min #

    Sympa cette plateforme pour optimiser certaines tâches !

  23. Robin
    2 janvier 2013 à 20 h 37 min #

    Hello,

    Utilisateur de Codeur et de Elance, je me demande quelle est la différence entre tous ces services. As-tu testé et pu comparer avec Codeur par exemple?

  24. Maximilien Labadie
    4 janvier 2013 à 11 h 46 min #

    Je n’ai pas testé codeur.com mais il est déjà plus spécialisé dans le développement web et il réunit exclusivement des freelances/employeurs francophones.

  25. Julien Humaneos
    9 janvier 2013 à 15 h 25 min #

    Pour compléter la liste de plateforme existante, il y en a une autre généraliste pour les francophones et qui fonctionne comme oDesk.
    Ça s’appelle Humaneos et c’est Québécois.

  26. Romain
    21 janvier 2013 à 16 h 50 min #

    Le prix de ces plateformes d’outsourcing est quand même beaucoup plus intéressants que ceux des plateformes françaises (normal !). A tester pour connaitre le rapport qualité prix mais j’ai tout de même peur d’être assez déçu.

  27. Mickaelle Hanitrarivo
    8 février 2013 à 22 h 25 min #

    @Maximillien Vous vous trompez un peu sur “Pour les personnes vivant dans des pays où le coût de la vie est faible et les salaires bas, ce genre de plateforme est une véritable opportunité. ”
    @ Romain : La plupart des freelancers avec un travail de qualité sont encore sous-traités par d’autres sociétés outsourcing. Mais beaucoup de ces sociétés n’effectuent pas de vérifications sur la qualité des produits livrés, d’où un projet qui finit par un travail bâclé et sans prétention. La plupart du temps, seulement 25% de coût de la prestation va dans la poche de celui qui a vraiment fait le travail. Les faits que j’expose ne sont pas les conditions des employés mais plutôt des prestataires.
    Pour ma part, étant rédactrice en freelance, je me suis inscrite sur de nombreux sites il y a déjà 1 an mais encore aucun client, surtout que mon pays n’a pas encore Paypal donc je dois offrir ma prestation à une société en place qui me prend environ 40 à 60 % du gain. Je pense bien lancer ma propre société mais qui vivra vera…

  28. Seoxis
    11 février 2013 à 18 h 16 min #

    je ne connaissais pas odesk , j’ai hâte de m’inscrire afin de le tester (en tant que prestataire)

    pas facile de trouver des missions sur ses types de plateforme : j’avais tester progonline il y a quelques temps mais quelle déception !

    Déjà la plateforme est payante (alors que tu t’inscris pour gagner de l’argent , dès le 1er jour t’es déjà en négatif :)

    le budget proposé par projet est intéressant quand tu n’es pas inscrit mais une fois inscrit on s’aperçoit que les missions ont été acceptés pour 10x moins

    de plus ils n’arrêtent pas de te harceler (mail/téléphone)

    j’espère d’odesk sera plus sérieux de ce coté là

  29. Riglo
    13 février 2013 à 11 h 24 min #

    J’aime bien oDesk, je l’ai utilisé pour modifier ou ajouter quelques trucs sur des sites (programmation) et aussi pour la rédaction de contenus. Tu peux trouver des francophones qui rédigeront pour pas cher, en plus c’est en dollar.

    Jettes un oeil du côté de son programme d’affiliation, il est sur “Commission Junction”.

  30. Maximilien Labadie
    13 février 2013 à 15 h 49 min #

    @Riglo Merci pour ton retour. Oui j’avais vu pour Commission Junction mais pas d’acception pour l’instant ;)

  31. douriaux Angélique
    14 février 2013 à 16 h 17 min #

    Bonjour maximilien,
    Je suis sur ODesk depuis le 5 février avec une workeur formidable pour des travaux d’écritures. Elle me paye à chaque résumé envoyer…Ma question est toute simple quelle est la méthode la plus sure et sécurisée pour recevoir mes prestations. j’ai pu voir par ‘paypal’ cependant que je lis le forum certains disent que ce n’est pas si fiable que cela vu qu’ils prennent beaucoup de frais. J’ai vu qu’odesk proposait plusieurs méthodes de retrait mais laquelle est la mieux et comment puis je faire avec ma banque vu que la firme est américaine et donc règle en dollars. merci de me répondre si vous le pouvez. Angélique

  32. Nico
    26 février 2013 à 1 h 01 min #

    A la suite de la lecture de ton ebook et de cet article, j’ai testé odesk. Deux remarques : la gestion du paiement est un peu confuse mais en heure de bureaux US vous pouvez facilement chatter avec une personne d’odesk qui vous assiste dans votre problème, plutôt efficace. Le deuxième point réside sur la pérennité de la relation. En effet, j’ai trouvé un worker très compétent pour la rédaction de contenu mais au bout de 3 semaines, il a arrêté sa prestation sur odesk (il a tout de même fini convenablement sa mission). Au final, la virtualisation peut être un gain de temps, mais déléguer sur des personnes de confiance voir des employés aussi

  33. Eureka
    28 février 2013 à 13 h 38 min #

    Je connaissais ce genre de plateforme pour le développement ou le graphisme mais là c’est une mine d’or dans tous les domaines. Et surtout vu les commentaires le retour d’expérience semble être bien positif. Je vais tester ça dés cet après midi avec une petite tâche de rédaction pour commencer.

  34. Brandon
    16 mars 2013 à 15 h 46 min #

    Sympas la plateforme je ne connaissait pas pour ma part.
    Je vais explorer ça car a mon avis on doit pouvoir faire des choses sympas.

  35. David Lefèvre
    26 mars 2013 à 15 h 08 min #

    C’est vrai que c’est une bonne solution pour un logo à moindre coût. J’aimerais avoir des graphistes indépendants pour mon entreprise d’ailleurs. Si ça intéresse des personnes, contactez-moi !

  36. Julien
    27 mars 2013 à 14 h 22 min #

    Très intéressant comme optique. Cela semble être très abordable en plus. Je ne connaissais pas ce genre de service. Je vais peut-être me tâter. En tout cas merci !

  37. Aurélien
    28 mai 2013 à 9 h 05 min #

    Merci pour ce guide, cela peut-être intéressant pour externaliser certaines tâches à moindre coût. Par contre, à faire la promotion de ce genre de service, on ne fait que valider une baisse généraliser des prix des prestations sur le web…

  38. hello
    3 juin 2013 à 18 h 46 min #

    Merci pour ce test de Odesk.com
    Dans une logique plus “personnelle” , il y a Smartelia.
    là,ce sont des Assistantes personnelles dédiées , francophones d’ailleurs

  39. Flo
    30 juin 2013 à 13 h 06 min #

    Je suis tombé par hasard sur ta présentation de odesk et étant un utilisateur très régulier pour sous traiter toute la partie rédactionnelle de mes sites de niche je confirme que cette plateforme est très sérieuse.
    Un peu casse gueule au départ lorsqu’il s’agit d’acheter des articles de qualités en très bon français, mais une fois quelques tests effectués, cela devient un atout de taille en terme de gain de temps.
    le site que j’ai mis en lien (robotculinaire.fr) a été rédigé à 100% par moi, 0% de sous traitance, je n’ai pas un agenda de ministre non plus et le sujet m’intéresse aussi voila pourquoi mon choix de ne pas sous traiter celui-ci.
    Je possède une trentaine de sites de niche et j’utilise la même stratégie pour tous à savoir :

    – Achat de 15 articles de qualité de 500 mots et orientés SEO.
    – Achat de 5 présentations pour annuaires à gros PR et de qualités (rédaction de 10 présentations unique de 500 mots).

    Pour parler chiffres, la mise en place d’un site de niche me revient à 60 euros en moyenne achat du NDD inclu. Certe, cela reste un investissement mais cette somme est amortie en 6 mois en moyenne et ensuite ce n’est que du plus.

    J’ai sauté le pas quand j’ai commencé à créer mon troisième site niché, la création de nouveau contenus dans des domaines qui ne m’intéresse pas plus que ça prend énormément de temps et trouver de nouvelles idées de niches rentables s’ajoute à tout cela donc la solution de sous-traiter la partie la plus chronophage était évidente pour moi et je suis largement gagnant si je compare avec un éventuel taux horaire qui s’appliquerait à ma personne.

    J’espère que je n’ai pas été trop long et que ce petit retour d’expérience sera bénéfiques pour tes lecteurs ;)

    Bon business à tous

  40. Eric
    13 juillet 2013 à 19 h 03 min #

    Je pense que ce n’est pas une bonne idée de surveiller de trop près les actions du prestataire. Il ne faut pas oublier qu’une des motivations d’une personne qui opte pour le télétravail est la flexibilité des horaires. Je pense qu’il faut mettre en place un système de sélection efficace à l’inscription même des prestataires et éliminer ceux qui ne sont pas sérieux. Mais faire des captures de l’écran du prestataire, ce n’est pas une très bonne idée et je ne sais si c’est légal.

    • Cloclo
      24 mars 2015 à 16 h 59 min #

      Je mets mon experience au profit de tous…

      Je suis employeur et je peux vous dire que ces captures d’écran c’est uniquement de la poudre aux yeux !
      je n’ai pas d’expérience avec O desk.com mais avec Elance.com

      En fait, un Freelancer peut très bien avoir deux ordinateurs. Il installe le logiciel de surveillance sur l’un et pas sur l’autre.

      En meme temps, Il affiche votre travail sur l’un et répond à ses emails sur l’autre.
      Ce logiciel consiste à faire des captures d’écran UNIQUEMENT.

      C’est ainsi que j’ai vu ma facture flamber lors d’un mandat qui consistait à apporter quelques corrections à un formulaire.

      Je vous conseille d’opter toujours pour un prix fixe.

      Lorsque j’ai compris cela, j’ai voulu changer le mode de
      paiement de tarif à l’heure à un tarif fixe.

      Le Freelancer à suspendu le travail en plein milieu de projet, car il n’était pas capable de corriger toutes les erreurs.

      Conséquences :
      J’ai payé 280 $ pour le mandat à l’heure
      ET
      Le mandat à prix fixe a été suspendu par le Freelancer,
      ce qui signifie que je ne pouvais pas commenter son travail,
      alors qu’il m’avait fait perdre un temps fou sur ce projet.

      Elance a tranché en donnant raison au Freelancer pour deux raisons :
      1. Je devais contester le mandat à l’heure dans les 5 jours.
      Rép. :
      comment contester dans les 5 jours si le mandat à prix
      fixe est relié au mandat à prix à l’heure.

      2. Mes arguments ne sont pas reliées aux captures d’écran du mandat à l’heure
      Rép. : j’ai changé le mode de paiement en tarif fixe,
      car je ne pouvais pas accuser le freelancer pour quelque
      chose que je ne peux pas prouver à 100 %.
      Les captures d’écran sont celles de mon travail effectivement,
      mais le nombre d’heures est exagéré.

      Mes conseils :
      == établissez votre procédure
      == Vos conditions de travail doivent être signées
      == Le mandat doit être à prix fixe.

      Bonne chance

      • Maximilien Labadie
        25 mars 2015 à 9 h 49 min #

        Merci Cloclo pour ton retour d’expérience, qui je suis sûr pourra en aider d’autres à ne pas tomber dans le même piège.

  41. Richard
    29 juillet 2013 à 19 h 00 min #

    Qu’en est-il de l’imposition vis-à-vis de la législation française? Par ailleurs, j’ai lu quelque part que le paiement se fait via carte Mastercard, quelqu’un pour confirmer ?

  42. Max de
    28 novembre 2013 à 9 h 14 min #

    Enorme! Je viens de poster un job. Ya masse de rédacteur francophone pour moins de 10€/heure!
    J’ai aussi vu que certain répondent aux emails professionnels ou font pour vous des dossiers de recherche sur le web. Merci pour l’or contenu dans ces infos!

    Ps: existe t il l’equivalent pour les assistants personel en francais?

    • Maximilien Labadie
      28 novembre 2013 à 15 h 33 min #

      Salut Max, merci pour ton commentaire ;)
      Oui pour les assistants personnels français, tu as eTâches que je n’ai pas encore testé. Pour l’instant j’utilise toujours TimeSvr qui est très intéressant rapport qualité/prix, par contre la communication se fait en anglais.

  43. Michel
    7 février 2014 à 16 h 56 min #

    J’ai une question toute bete ?
    Est ce que le recrutement d’un freelance basé hors de France sur odesk nécessite une déclaration quelconque ?
    Je suis autoentrepreneur.

    • Maximilien Labadie
      28 mai 2014 à 14 h 06 min #

      Je pense que oui, mais à confirmer par un expert ;)

  44. Top 10 meilleurs
    20 mai 2014 à 12 h 34 min #

    Je suis tombé par hasard sur ta présentation de odesk et étant un utilisateur très régulier pour sous traiter toute la partie rédactionnelle de mes sites de niche je confirme que cette plateforme est très sérieuse.
    Un peu casse gueule au départ lorsqu’il s’agit d’acheter des articles de qualités en très bon français, mais une fois quelques tests effectués, cela devient un atout de taille en terme de gain de temps.
    le site que j’ai mis en lien (robotculinaire.fr) a été rédigé à 100% par moi, 0% de sous traitance, je n’ai pas un agenda de ministre non plus et le sujet m’intéresse aussi voila pourquoi mon choix de ne pas sous traiter celui-ci.
    Je possède une trentaine de sites de niche et j’utilise la même stratégie pour tous à savoir :

    – Achat de 15 articles de qualité de 500 mots et orientés SEO.
    – Achat de 5 présentations pour annuaires à gros PR et de qualités (rédaction de 10 présentations unique de 500 mots).

    Pour parler chiffres, la mise en place d’un site de niche me revient à 60 euros en moyenne achat du NDD inclu. Certe, cela reste un investissement mais cette somme est amortie en 6 mois en moyenne et ensuite ce n’est que du plus.

    J’ai sauté le pas quand j’ai commencé à créer mon troisième site niché, la création de nouveau contenus dans des domaines qui ne m’intéresse pas plus que ça prend énormément de temps et trouver de nouvelles idées de niches rentables s’ajoute à tout cela donc la solution de sous-traiter la partie la plus chronophage était évidente pour moi et je suis largement gagnant si je compare avec un éventuel taux horaire qui s’appliquerait à ma personne.

    J’espère que je n’ai pas été trop long et que ce petit retour d’expérience sera bénéfiques pour tes lecteurs ;)

    Bon business à tous

    • Maximilien Labadie
      28 mai 2014 à 14 h 09 min #

      Salut,

      Merci pour ton témoignage enrichissant ! Je te rejoins complétement et on a à peu près la même façon de procéder ;)

      Au plaisir !

  45. Ayi-Eric
    18 septembre 2014 à 13 h 52 min #

    C’est interessant.Surtout le domaine de la vidéo avec odesk.L’information sur la virtuosité de l’entreprise c’est vraiment une intervention je peux vous en remercier sérieusement.

  46. Patrick
    26 octobre 2014 à 18 h 40 min #

    Maximilien franchement ton site est génial, incroyable je dirais même, tout ce que tu proposes est vraiment utile.

    Odesk Je n’ai pas encore utilisé, car je viens de découvrir ton site aujourd’hui, mais franchement c’est intéressant, Je suis formateur en Web design et je vais vivement conseiller ton site à mes élèves.

    • Maximilien Labadie
      27 octobre 2014 à 9 h 23 min #

      Merci beaucoup Patrick, c’est très sympa de ta part :)

  47. Ahmed
    11 mai 2015 à 21 h 57 min #

    Merci pour ces conseils pour choisir les bons workers. J’aimerais bien apprendre aussi comment choisir ses workers sur le site fiver ?

  48. Loria
    16 mai 2016 à 10 h 18 min #

    Excellent article mais moi je suis inscrite dessus depuis qq semaines mais je n’arrive pas à trouver de Jobs ni à soumettre soit disant que mon profile n’est pas bien rempli. Aussi je vous demande de m’aider

  49. Clarck
    30 juin 2016 à 18 h 54 min #

    Salut, je n’arrive pas à atteindre le 100% de mon inscription, donc je ne peux pas postuler. Je suis toujours à 80%. Quelqu’un peut m’aider? ;)
    Merci d’avance

  50. Carole
    14 juillet 2016 à 19 h 09 min #

    Salut,

    Moi aussi je suis toujours à 80% sur upwork (elance). Je suis basée à Madagascar. J’ai déjà fait brillamment 6 tests anglais mais mon profil n’est pas toujours complet. Quelqu’un connaît la raison ?
    Merci d’avance

Réagis à cet article :

Je souhaite recevoir les meilleurs conseils et astuces de Web & SEO